Kunshu



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 25 Mai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sloth
Musicien - Fils de Lucifer
Musicien - Fils de Lucifer
avatar

Masculin
Nombre de messages : 441
Age : 29
Date d'inscription : 28/10/2006

Identité
Affinités:
Lieu de Naissance:
Age:

MessageSujet: 25 Mai   21.05.11 0:26

[Fin de matiné]

[Une chasse à l'homme qui continue...]

( Salle du trône == Jardin)

Tout ce passait exactement comme prévus. Une fois le fils des dieux tournés vers les gardes pour leurs affecter leurs nouvelles taches, un bruit fracassant se fît entendre. Arquant un sourire satisfait, encore dos à son frère, Sloth ne pouvait que féliciter la témérité de celui qui par le passé avait eu grâce à ses yeux. Onyx faisait là une belle preuve de courage et de percévérance. Tant mieux d'une certaine façon, la partie n'en serait que plus intéressante. Se tournant enfin vers l'ex Abis, ce fût pour constater que sa précieuse créature précédemment invoquée gisait désormais sans vie, coupée en deux, son sange se mélant à la blessure qu'Onyx s'était fait pour se soustraire à son emprise. Et alors que le regard du jeune homme se posa sur son aîné, il le vît disparaître par la fenêtre en direction des jardins. Fintant la colère et la rage, ce dernier se tourna violemment vers les gardes encore présent et d'une voix parfaitement calme mais glacée il leur adressa des paroles ressemblant d'avantage à des menaces.

- Qu'est ce que vous attendez pour réagir messieurs? Si jamais l'ex Abis réussit à quitter les enceintes du palais ce n'est pas à moi que vous devrez rendre des comptes mais aux dieux eux même. Est ce bien clair?

La révélation eu l'effet d'une bombe au sein du petit groupe et Sloth se délecta de voir passer dans la prunelle de leurs yeux l'effrois et la terreur. Sans un mot, sachant pertinemment que leurs vies étaient désormpais en grand danger, les gardes se précipitèrent vers les portes de la salle du trône et ce n'est qu'après avoir quitté le seuil que des hurlements sonorers retentir en écho dans les couloirs du palais. Chacun y allait bon train en annonçant que l'ancien Abis se dirigeait vers les jardins et qu'il fallait mettre la main dessus. C'est fou la motivation que l'on peut trouver lorsqu'on sait que notre vie ne tient plus qu'à un fils.

Laissé là, dans la salle immence et incroyablement vide, Sloth n'avait dieu que pour sa petite créature qui gisait les yeux grand ouvert. S'en approchant il se pencha au dessus d'elle et après une douce caresse sur sa peau écailleux il se mit à sourire


- Quand tu auras terminé de t'amuser tu pourras te réveiller s'il te plaît?

Aussitôt la petite chose commença à remuer de plus belle, les deux parties divisées se rapprochèrent puis se soudèrent entre elle comme si l'acte de violence gratuite envers elle, administrée par Onyx n'avait jamais eu lieu. Frétillante et sifflante, ce serpent bleutée, ondula autour de son maître avant que celui ci, d'un geste de la main, ne lui ordonne de revenir près de lui. S'exécutant en silence, le serpent grimpant sur son bras pour se poser sur son épaule et venir lui chatouiller la joue de sa petite langue fourchue. Amusé par tant d'affection, Sloth lui adressa un regard complice et bienveillant.

- Tu as été parfaite! Mon frère ne sais pas encore mais désormais sa vie est entre mes mains...

Sur ses paroles peu rassurantes, Sloth se dirigea vers la fenêtre, déploya ses ailes noires et sauta en direction des jardins....

***

Depuis le retour des dieux, le reste du pays vivait une sécheresse dès plus accablante, pire que les années précédentes. Il faut dire que pour avoir soutenu un Abis capricieux, les dieux avait punis sont peuples en envoyant un soleil de plomb sur tout le royaume. Les champs asséchés ne donnait presque plus rien, la nourriture se faisait rare et les hommes déja peu intellectuel, revenaient rapidement à leur instinct les plus primaire. Deux raisons en vérité avait poussé les dieux à agir de la sorte. Punir les coupables mais également nourrir cette haine silencieuse que le peuple avait enfouie dans son coeur envers Onyx. Ainsi chatié à cause de leur ancien seigneur, le peuple s'il devait le croiser un jour ne chercherait qu'une seule chose: le capturer et le remettre de nouveau entre les mains des nouveaux seigneurs et maître dans l'espoir de rentrer dans leur bonne grâce.

Toutefois, si le monde n'était que désolation, il existait encore dans le palais un coin de verdure que la déesse de l'eau prenait grand soin de protéger. Ainsi fleurs et abres poussaient avec plaisir dans cet oasis ou Sloth aimait à se reposer. L'ombre des feuilles apportaient un peu de fraîcheur malheur l'atmosphère lourd et pesant et le délicieux clapotie d'une miniscule cascade rafraichissait l'esprit. Qu'il était bon de savourer un peu de silence dans un tel endroit. Cependant, à l'heure actuelle, ce petit coin de paradis était devenu le repère d'Onyx. Où était il ? Difficile à dire à cause de la végétation quelque peu dense mais qu'à cela ne tienne, il ne mettrait pas longtemps à sortir de là et à ce moment bien précis, il serait à la merci des gardes qui avait littéralement encerclé le jardin. Et au dessus de ce dernier, tournoyant comme un oiseau de proie, Sloth observait le moindre mouvement de feuilles qui viendrait trahir la présence d'un intrue. Progressivement, ses cercles se firent de plus en plus petit et la distance entre ciel et terre se réduisait lentement jusqu'à ce que ses pied ne foule l'herbe du jardin. Retractant ses ailes, le fils des dieux parcouru la végétation d'un regard perçant avant d'entamer la discussion avec un interlocuteur invisible.


- Bien joué Onyx, ton acharnement mérite de la considération. Mais malheureusement ta route s'arrête ici. La créature qui à parcouru son cou tout à l'heure t'a laissé un petit cadeau que je te conseil de regarder. Un magnifique tatouage incrusté sous la peau. Je dois alors te mettre en garde, si tu tentes de poser un pied hors des enceintes du palais, le tatouage s'activera et progressivement l'eau de ton corps s'évaporera ne laissant de toi qu'un vulgaire morceau de viande séché.

Non ce n'était pas des paroles en l'air, et connaissant Onyx, Sloth savait qu'à contre coeur il devrait se rendre à l'évidence. Pour le moment il n'avait pas le dessus, mais en mettant en point un plan il parviendrait à trouver une échappatoire. Mais pour le moment se rendre était la seule solution. Toutefois, Sloth savait également que son frère et son orgueil démesuré ne pourrait accepter de vivre en captivité et que même au péril de sa vie il essayerait de franchir les portes principales du palais.

- J'ai également une autre nouvelle pour toi mon frère! Calintz ne va pas tarder à nous rejoindre et lorsqu'il sera là je me ferais un plaisir de lui imposer cette même marque que tu as sur toi. Contrairement à toi je n'ai plus rien à perdre alors franchement une vie de plus ou de moin qu'est ce que cela peut me faire...

Calintz était en chemin, voila un autre point que Sloth savait et qui pourrait lui être utile contre Onyx, car après tout, son petit frère chéri était l'une des seules choses en ce bas monde qui donnait encore à l'ex abis la force nécessaire de bouger et d'agir. Leur frère avait été arrêté par les gardes et bientôt ils seraient tous réunit. Alors, et seulement alors, les évènements prendraient une tournure dès plus intéressante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
25 Mai
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kunshu :: La mer de sable plus couramment appelé: "Sunahama" :: La dune de sable :: Jardin tropical-
Sauter vers: