Kunshu



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 25 Mai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
0nyx grenat
Abis de Sunahama
Abis de Sunahama
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1164
Age : 28
Emploi : Abis
Date d'inscription : 06/06/2006

Identité
Affinités: Calintz, Lazuli, Annice, Abyssion, Sayuri
Lieu de Naissance: Mine de Sable
Age: 34 ans 26 ans physiquement

MessageSujet: 25 Mai   28.07.10 23:59

[Fin de mâtine]


"Jusqu’à ma mort? Ou la tienne."


Onyx rigole et le regarde. Oui il le dégoûtait et quand onyx aime pas une personne il adore cracher dessus. Et il tenter malgré tout de glaner des informations. Sloth n’était pas assez futé pour calculer, mais onyx sentait bien ses intentions il allait devoir jouer le jeu.
Il était temps de prendre du recule, Sayuri était dans un sale état, et lui ne pouvait rien faire de plus. Il devait céder cette manche, ce n’était que partie remise.

"Tu ne le trouvera jamais sloth, en tout cas pas eux."


Onyx avait un sourit aux lèvres il avait confiance en les capacités de son petit frère. Le seul être qui lui importait c’était son fils. Lui ne pouvait pas se défendre contre des dingues. Pourquoi dieu ne protégé pas les enfants de sa création. Jamais les enfants ne devraient subir les caprice des adultes.

"Retenir la leçon tu parles. Tu retiens que des choses inutiles crétin."


Sayuri risquait de mourir pourtant onyx avait besoin d’elle pour sortir. Comment la sortir que là sans aggraver la situation. Elle semblait condamné, onyx respirait profondément ne pas montrer sa colère. Son corps était détendu et regardait Sayuri.
Onyx se retrouve alors détacher du reste du mur avec toujours une partie qui le maintenait immobilisé. Encore impuissant, il devait attendre son moment et pour une personne tel que lui c‘était très difficile. La seule partie de sa vie ou il avait été impuissant, été son enfant et jamais il ne pourrait accepte à nouveau cette situation.

"SAYURI! NON!"

Une onde de chose venait d’être créé par sloth. Le corps d’onyx se crispa de colère mais il ne laissa rien transparaître. Il avait juste crié son nom. Il n’était pas triste, mais énervé par son impuissante. Sloth veut le faire souffrir le briser. Mais cela faisait longtemps que les horreurs du monde l’avaient englouties.

"Arrête de sourire sloth tu es encore plus laid comme ça. Tu as tué ma meilleure arme du moment, certes. Mais contrairement à toi même sans pourvoir j’ai de gros avantage. Tes pouvoirs fait de ténèbres son maudit en ce monde, interdit par dieu. Les notre venaient de la nature bientôt tu sera retournera dans les ténèbres. Seul, et papas mamans ne seront plus la pour toi car je me chargerais de les faire disparaître une fois pour toute."

Onyx n’avait pas le choix de subir la volonté de sloth et de ceux qui le dirigeaient. Mais il y avait un moyen de le mettre de côté pendant un moment. Onyx allait devoir jouer serré pour mettre sloth à l’ombre.
Laissé le corps de Sayuri ne lui plaisait pas.

"Sloth je veux que Sayuri soit transporté dans une maison du village pour qu’elle ai un enterrement descend."

Maintenant la situation allait devenir encore plus délicate maintenant que tout deux montaient dans la salle du trône. Il allait rencontrer une personne qu’il n’aimait pas, mais vraiment pas. Cela faisait longtemps qu’il n’était pas sortie de la prison et il ne devait pas y retourner.
Alors qu’ils entrèrent dans la salle onyx reconnue une silhouette. Il allait devoir être efficace.
Son visage était serein même si au fond de lui ce n’était pas le cas.

_________________


On aime tellement toutes les choses nouvelles qu'on a même quelque plaisir secret par la vue des plus tristes et des plus terribles événements, à cause de leur nouveauté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tcim.livejournal.com/
Sloth
Musicien - Fils de Lucifer
Musicien - Fils de Lucifer
avatar

Masculin
Nombre de messages : 441
Age : 28
Date d'inscription : 28/10/2006

Identité
Affinités:
Lieu de Naissance:
Age:

MessageSujet: Re: 25 Mai   09.11.10 17:16

"Arrête de sourire sloth tu es encore plus laid comme ça. Tu as tué ma meilleure arme du moment, certes. Mais contrairement à toi même sans pourvoir j’ai de gros avantage. Tes pouvoirs fait de ténèbres son maudit en ce monde, interdit par dieu. Les notre venaient de la nature bientôt tu sera retournera dans les ténèbres. Seul, et papas mamans ne seront plus la pour toi car je me chargerais de les faire disparaître une fois pour toute."

Le cris lâché par son frère c'était révélé être la plus belle de toute les mélodies du monde aux oreilles de Sloth. Le voir aussi faible et démunie, quel spectacle savoureux. Qu'à cela ne tienne qu'il soit insulté et dénigré par celui qui par le passé tenait les rennes, il n'en avait que faire. Son sourire le dérangeait? Alors Sloth n'en sourit que de plus belle. Onyx n'avait cependant rien perdu de sa verve et il ne cessait de vociférer des menaces sans queue ni tête. Il n'avait plus rien à perdre à vrai dire et ça, Sloth le savait pertinamment. Aussi se retournant vers lui, les bras croisé et le regard totalement vide d'émotion, le jeune homme toisa l'ex Abys du regard.

" Effectivement je suis un être maudit par dieu, une créature qui ne devrait pas exister, une aberration dans ce monde. Mais la nature et mon allié, et même sans elle je ne suis pas aussi démunie que tu sembles le penser. Tu parles sans savoir et tu juges sans connaître, mais cela ne devrait pas m'étonner de ta part, alors pourquoi déblatérer sur le sujet. Franchement j'ai hâte de voir comment tu réussiras à t'échapper de là sans risquer de te faire tuer. Enfin, pour le moment nous avons rendez-vous".

Reprenant sa marche suivit de cet immense prison rocheuse, les deux personnages arpentèrent les couloirs du palais qui avait tout une histoire imprimée dans ses murs. Chargés d'évènement, bons comme mauvais, il avait été le théâtre de beaucoup d'évènement. D'ailleurs, si les murs avaient été doué de la parole je suis certains qu'il en aurait long à raconter au genre humain. Progressant en direction des portes de la salle du trône, des paroles provenant de la bouche d'Onyx figèrent Sloth sur place. Se retournant alors, c'est une réelle surprise qui se dessina sur le visage de l'être des ténèbres. Était ce vraiment cet homme au coeur aigrie et sec qui venait de prononcer ces mots en parlant de Sayuri? Quelque chose n'allait pas là dedans, ça sonnait anormalement faux pour tout dire.

" Un enterrement descend pour une créature qu'il y a peu tu ne qualifiait que d'arme? Depuis quand te préoccupes tu du repos des morts? C'est absolument ridicule. Donne moi une bonne raison pour lui offrir cet honneur? Une seule."

Reprenant alors sa marche, c'est au détour d'un couloir que les portes de la salle du trône apparurent à leurs yeux. Toujours aussi imposante que par le passé, deux gardes étaient posté sur les côtés, leurs regards traduisant d'avantage la peur que le respect de leurs nouveaux maîtres. Toujours est il que Sloth attendait d'une oreille curieuse la raison pour laquelle il permettrait le transport du corps de Sayuri dans un village. Le prenait il vraiment pour un idiot? Pensait il vraiment qu'il autoriserait cette requête de la part d'Onyx? L'ancien Abis avait vraiment perdu de sa superbe et n'imposait vraiment plus le respect et l'admiration que le jeune homme lui portait par le passé. De son côté oserait il lui dire que le corps de Sayuri avait déjà été déplacé non pas pour recevoir un enterrement descend comme Onyx le voulait plus plutôt pour servir de pitance aux fauves du château? Non, pour le moment il n'avait pas besoin de savoir ce genre de détail.

" J'amène le prisonnier comme convenu. Alors ouvrez les portes"

Puis sans rajouter le moindre mot, les soldats s'exécutèrent. Dans un bruit sonore, les deux portes s'ouvrir devant une salle totalement vide. Y pénétrant d'un pas assuré, le jeune homme entendit le bruit de la fermeture derrière lui pour continuer d'avancer au centre de la pièce, puis, mettant genoux à terre, la tête incliné en signe de respects. Sloth s'exclama devant un auditoire invisible.

" Pères! Mères! Je vous amène comme vous m'avez demandé le prisonnier Onyx. "

Restant dans la posture qu'il avait prit précédemment, le jeune homme attendit dans un silence dès plus désagréable l'apparition de ceux qui l'avait créé jadis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
0nyx grenat
Abis de Sunahama
Abis de Sunahama
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1164
Age : 28
Emploi : Abis
Date d'inscription : 06/06/2006

Identité
Affinités: Calintz, Lazuli, Annice, Abyssion, Sayuri
Lieu de Naissance: Mine de Sable
Age: 34 ans 26 ans physiquement

MessageSujet: Re: 25 Mai   07.12.10 21:42

[Fin de matiné]

Ne pas connaitre sa situation? Lui, que dieu fraisait souffrir de tout les manières possibles. Certes il ne restait pas dans le rang, mais il pouvait juger la façon d'être de ce piètre personnage.
Onyx ne répondit pas aux remarque de sloth, il avait d'autre préoccupations en tête et ces monologues n'étaient vraiment pas sa priorité. Onyx devait attendre le bon moment oublier sa fatigue sa peine d'avoir était trahis et agir.
Il ne faisait même pas l'effort de regarde l'individu autant attendre que cela passe, pour le moment il était impuissant.

"Je n'ai pas à te donner d'explication elle avait son utilité, c'est tout. Et puis elle met resté fidèle."

il regarda alors sloth dans les yeux et sourit.

"La seule raison que tu auras est: que j'en ai envie. c'est tout."

On pouvait entendre un petit air arrogant dans la voie d'onyx. Toujours et encore cette fichu arrogance, ce besoin de ce moquer de ceux qui n'avait pas son estime. Et il faut bien l'avouer les lâches et traite son pas très bien vu dans son palais, enfin son ex palais.
onyx regardait son palais bien plus silencieux qu'avant. Les gardes le regardaient sans oser bouger ce qui lui fit lever les yeux aux ciel.
"Bande de larve", pensa-t-il. l'amiante des lieu avait bien changé c'était même perturbant. Il se rappeler alors l'époque ou son père diriger le pays. Tout semblait plus gai, pourtant il était tout aussi dangereux pour les humains que c'est envoyé de dieu.
Son père il devait bien se marrait si il pouvait le voir de la ou il était. Son fils qui était l'une des raisons de la fin proche des Abis. A cette idée onyx eu un petit sourire.

" J'amène le prisonnier comme convenu. Alors ouvrez les portes"

Cette phrase fit lever la tête a onyx il regarda droit devant lui. Il allait enfin voir les ancêtres qui avaient rien comprit a sa demande et qui en faisaient qu'a leur tête.
Mais Onyx ne vis personne dans sa sale du trône, étrange. ils avaient peut être une chance de s'échapper. mais il devait la saisir toute suite. Il commença a gigoter dans la pierre c'était douloureux, mais il arriva à briser une partie de ses "liens" lui permettant de dégager un bras.

alors qu'onyx se dépassait on entendu des cris venant de l'extérieure du palais. Onyx n'avait pas le temps de ses demander ce que cela pouvait être.
Une personne vint alors à sloth.

"C'est la pagaille en ville les chevaux s'affole, nous ignorons d'ou cela peu venir."

Onyx sourit et réussi en fendre la chaux ce qui lui permit de libérer un de ses bras. la sécheresse des lieu rendait la matière bien plus fragile, elle qui était adapté a l'humidité des sous sols.
Il réussi à se défaire de se prison et tombât brutalement sur le sol.

"Je vais être claire sloth", cria Onyx , "laisse moi partir et occupe toi de ce qui ce passe dehors. je ne suis plus vraiment une menace pour tes pères et je ne compte pas rester sans rien faire. à moins que ça t'amuse de déjouer tout mes évasions durant les 20 prochaine année avenir."

Il devait bouger vite même très vite, mais ou? Les gardes était pré à intervenir dès que sloth en donnerait l'ode. onyx devait vitre trouver un moyen de s'éclipser.

_________________


On aime tellement toutes les choses nouvelles qu'on a même quelque plaisir secret par la vue des plus tristes et des plus terribles événements, à cause de leur nouveauté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tcim.livejournal.com/
Sloth
Musicien - Fils de Lucifer
Musicien - Fils de Lucifer
avatar

Masculin
Nombre de messages : 441
Age : 28
Date d'inscription : 28/10/2006

Identité
Affinités:
Lieu de Naissance:
Age:

MessageSujet: Re: 25 Mai   08.12.10 23:22

Le silence dans la salle du trône commençait à devenir pesante. Ou pouvait bien se trouvait les géniteurs de Sloth ci se n'est dans cette pièce symbolisant le pouvoir absolue sur les dunes de sable? Eux qui se faisaient une joie de pouvoir piétiner l'ancien Abis et le regarder faible et lamentable sous leurs pieds. Leurs rancunes étaient infinie, aussi était il surprenant pour le jeune homme de ne pas les voir apparaître pour se satisfaire du spectacle de la déchéance d'Onyx. Ce n'était pas normal et Sloth n'aimait pas ça. C'est alors que les portes de la salle s'ouvrir avec fracas pour laisser entrer un garde essouflé. Les gouttes de transpirations qui lui glissait le long des tempes montraient que quelque chose ne tournait pas rond dans la ville. Le jeune homme n'eut pas à ouvrir la bouche pour poser sa question que deja le garde lui expliquait avoir s'être agenouillé les raisons de cette brutale intrusion.

Ainsi donc, à l'extérieur du palais les chevaux s'emballaient pour une raison qu'ils ignoraient? Voila qui était particulier comme révélation. Pour toute expression, Sloth arca un sourcil se demandant s'il avait bien entendu les paroles du gardes ou s'il ne s'agissait que d'une simple plaisanterie. Comment pouvait on le déranger pour de pareil détail, c'était tout bonnement grotesque et le jeune homme du serrer un peu plus son baton pour ne pas rire au nez du soldat. Néamoins, il ne pouvait ignorer que des chevaux ne s'emportent sans raison. Et s'il ne se trompait, Sloth pouvait mettre sa main au feu qu'en vérité il ne devait s'agir que d'une diversion afin de préparer quelque chose d'encore plus grand. Dans un élan, il se tourna vers Onyx et plonga son regard sur cette tête coincé dans la terre. Elle le fixait avec haine et dégoût. Délicieux nectar que cette lueur de ténèbre dans son regard. Il faisait vraiment peine à voir mais n'en était pas moin dangeureux pour autant. Sloth devait admettre qu'il avait trouvé cela étrange de la part d'Onyx de se laissait faire aussi facilement sans rien tenter. Certes, il y a peu il croupissait dans les goeles du chateau en compagnie de son petit chien de garde. Ensemble ils avaient répendu le sang de quelques pions et s'étaient épuisés dans cette tentative de fuite au nom de la liberté. Mais depuis, plus rien. Quelques veines paroles remplie de venin, mais sans plus. S'en était presque décevant de le voir baisser aussi facilement les bras. Non, il y avait autre chose la dessous mais à cet instant précis Sloth ne pouvait en savoir plus, ce qui ne l'empêcha pas de rester sur ses gardes. Se retournant alors vers l'élément perturbateur, il le toisa d'un regard inexpressif.


- Qu'une division de soldats s'occupent de ces chevaux et qu'ils soient en alerte. Si ces bêtes ceux sont affolées c'est qu'il doit y avoir une raison et je veux en connaître la cause. Par ailleurs, je suis presque sur qu'il s'agit d'une diversion pour tenter de libérer l'ex Abys.

Mais seigneur? Qui serait assez fou pour tenter une chose de ce genre?

- Et bien pourquoi ce cher... Calintz! Son amour immodéré pour son frère le fera venir à moi et mieux encore. Je vous charge de le retrouver avec quelques hommes et faites le venir ici.

Bien seigneur

- A j'oubliais, l'échec n'est pas permis alors tachez de ne pas me décevoir...

Sloth n'eut malheureusement pas la chance de pouvoir admirer l'inquiétude croissante dans le regard du garde, car il bruit derrière lui attira d'avantage son attention. Une chute de gravas causé par la libération d'Onyx de sa prison de terre. Devant un tel exploit, le fils des dieux du admettre son respect envers son frère aîné. Son acharnement avait porté ses fruits et il était désormais libre. Mais pas pour très longtemps. Car l'admiration qu'éprouva Sloth à son égard l'espace de quelques secondes se transforma en une jubilation interne. Ainsi la souris puissait dans ses dernières ressources pour se tirer des griffes du chat. Sans dire un mot, le jeune homme écouta les paroles d'Onyx non sans un certain amusement. Le laissé partir? Qu'est ce qu'il ne fallait pas entendre comme stupidité . Le dégoût s'afficha alors tel un rictus sur son visage et d'un coup sec sur le sol, son bâton répandit dans toute la salle un écho grave. Tel un signal, des gardes firent éruptions dans la pièce, encerclant l'Abys pour ne lui laisser aucune chance de fuite. Sloth satisfait de cette vue, s'avança lentement pour pénétrer dans le cercle. Mettant un genoux à terre à quelques mètres de son frère, il ferma les yeux et posa sa main gauche sur le sol de la pièce, marmona quelques mots puis réouvrit ses pupilles. Aussitôt le sol sous Onyx commença à se ramollir, absorbant une fois encore le corps de l'ex Abis, pour ne laisser que le haut de ses épaules et sa tête à la vue de tous.

- Te laisser partir? J'ignorais qu'un homme tel que toi pouvait trouver le temps d'avoir de l'humour Onyx. Effectivement tu n'es pas une menace en cet instant bien précis, mais cette détermination qui te caractérise m'amuse beaucoup et je tiens à ce que tu me divertisse encore un peu. Pères et mères seront d'accord pour que je face de toi mon jouet. A chacun son tour et puis...

D'un geste rapide, Sloth s'approcha de son frère pour le saisir par les cheveux. Tirant de plus en plus sur cette crainière blanche, Sloth porta ses lèvres à l'oreille d'Onyx...

- Tu sais, j'ai tout mon temps moi. Alors 10, 20, 30 ans. Je ne suis pas à quelques années près...

Non il était hors de question que cet homme puisse connaître un jour de plus les joies de la libertés. Désormais, il serait enchaîné comme un jouet, traîté comme un jouet et surtout, Sloth lui réservait un final dès plus grandiose et boirait jusqu'à la dernière goutte de ce spectacle une fois que le rideau sera levé. Lâchant la chevelure de l'ex Abys dans un mouvement brusque, Sloth approcha sa main droite sur la nuque de son frère et y exerça une légère pression. Aussitôt une lumière bleutée de dégagea de l'épiderme d'Onyx prenant la forme d'une créature aquatique. Satisfait du résultat, Sloth se redressa de toute sa hauteur

- Un petit cadeau qui j'en suis sur te fera énormément plaisir. Mais patience c'est une surprise...

Personne ne disait mot, personne n'osait emettre le moindre son, ni la moindre respiration. Pas même le soldat chargé de ramener Calintz dans le palais séance tenante. S'en étant aperçu, Sloth le fixa avec violence, ses pupilles trahissant une certaine impatience que le garde se devait rapidement de satisfaire s'il tenait encore à cette misérable vie. Frappant son torse en guise de salut, il tourna les talon vers la sortie et disparut dans le couloir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
0nyx grenat
Abis de Sunahama
Abis de Sunahama
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1164
Age : 28
Emploi : Abis
Date d'inscription : 06/06/2006

Identité
Affinités: Calintz, Lazuli, Annice, Abyssion, Sayuri
Lieu de Naissance: Mine de Sable
Age: 34 ans 26 ans physiquement

MessageSujet: Re: 25 Mai   14.01.11 22:39

[Fin de matiné]

Alors que le garde semblait désemparé, sloth était plutôt serin se qui ne rassurait pas onyx. Il avait pas mal de temps, mais comment s'enfuir l'infériorité du au pouvoirs lui rendait la fuite bien plus difficile. Quand il pensait a tout ceux qui avaient réussi a lui échapper il leur tirait son chapeau.
Sloth le regarda, onyx ne prit même pas la peine de lui apporter une quelconque réponse. Sloth le défiait est s'amusait bien mais depuis la mort de sayuri il ne lui donnait plus cette satisfaction.

Des chevaux? Que ce passait il exactement dehors? Onyx pouvait toujours espérer que ses gardes soit assez inefficace pour laisser la panique et la curiosité les dominer. Toute diversion était la bienvenu. La question du garde lui démontra qu'il pouvait toujours espérer. Ce type était assez innocent pour oublier que le pouvoir avait toujours des ennemis.
Onyx qui n'avait pas prit par à la discutions ne put que réagir quand il entendit le nom de son frère. Même si il tenta de garder son étonnement pour lui un petit sursaut le trahis.

Non sloth ne devait pas tomber sur calintz, même si celui ci n'avait jusqu'à présent rien tenter pour lui, cela n'était pas improbable. Onyx préférait l'idée que son frère se soit détournée de lui plutôt que celui ci risque sa vie pour son grand frère. Sont cœur se serra, des pensés contradictoires l'envahissait, et cela ne pouvait pas échapper au personne proche de lui.

"A j'oubliais, l'échec n'est pas permis alors tachez de ne pas me décevoir..."

Onyx profita de ce moment pour briser sa prison, ses pensait allait vers calintz. Quand onyx lui demanda de le laisser partir la réaction de sloth fut claire. Quel sale type pensait onyx. Alors qu'onyx allait vers la sortit il entendit sloth frapper le sol avec son bâton. Il était bien conscient que cela n'annonçait rien de bon. Alors qu'il se rapprochait de la sortit des garde entrèrent en grand nombre dans la salle et l'encerclèrent onyx constata que ceux ci garder une bonne distance pour ne pas se prendre de mauvais coup mais onyx n'attendit pas que l'un deux agisse il assomma un premier garde avec sa jambe. Il commençait à comprendre les raisons de ses heure de combat a mains nues. Jamais il avait du se préoccuper de ça, mais en cette instant c'était devenue sa seul arme. Après en avoir maitriser quelqu'un il entendit sloth s'avancer les gardes plus rassurer sautèrent sur onyx et tentèrent de l'immobiliser. Celui ci ne se laissa pas faire et oublia un cours instant sloth.
Celui ci re-tenta son attaque et tenta de l'ensevelir à nouveau. Onyx attrapa un garde et l'entraina avec lui dans sa nouvelle prison. L'homme plus en forme et plus costaud se débattait de toute se force pour se libérer. Onyx le tenait fermement dans sa nouvelle prison improvisé.
sloth parlait encore et se mettait sens cesse en avant, onyx se contenta de sourire et laissé le garde se débattre et entamer le sol solidifié.
Onyx ne vit pas arriver sloth prêt de lui et grimaça quand il senti ses cheveux tiré vers l'arrière, soloth était bien trop prêt il aimait pas ça. ce qui lui murmura le fit rire.

"Depuis que tu m'as défié tes jours son compté sloth. Je ne me priverais pas de t'abattre des que j'en aurait l'occasion. "

Sloth l'achat ses cheveux violemment et onyx ne fit que résister pour ne pas se cogner. il regarda alors le garde qui avait bien fissuré sa prison il allait pouvoir retenter de s'évader. mais avant qu'il puisse imaginer une quelconque façon de se sauver sloth l'attrapa par la gorge, onyx contracta pour ne pas être étouffée. comment cet inceste osait le traiter de la sorte? quand il vit apparaitre la créature a son coup onyx fronça les sourcilles il devait vite s'en débarrasser pour ne pas avoir à découvrir ce que pouvait faire cette chose.

Sloth tourna les talons onyx en profita pour se débattre et briser a nouveau grâce au garde prisonnier, la prison il se dégagea et regarda les gardes qui ne bougeait pas.

"Faite ce que vous voulez mais je vous tuerez tous un par un."

trop impressionné par ce qu'il avait au coup les gardes ne bougeaient pas. il en profita pour désarmer l'un d'eux et avec l'arme il tenta de basset entre l'animal et son coup se blessant au passage il réussit a s'enlever une sort de tentacule et avec beaucoup d'effort et de douleur il réussit à s'en libérer, les gardent restaient abasourdit par ce que faisait l'ex abis.

onyx rejoints alors le jardin alors que les gardent le suivirent pour tenter de lui barrer le passage.

[salle du trône ---> jardin]

_________________


On aime tellement toutes les choses nouvelles qu'on a même quelque plaisir secret par la vue des plus tristes et des plus terribles événements, à cause de leur nouveauté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tcim.livejournal.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 25 Mai   

Revenir en haut Aller en bas
 
25 Mai
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kunshu :: La mer de sable plus couramment appelé: "Sunahama" :: La dune de sable :: Salle du trone - Salle de réception-
Sauter vers: