Kunshu



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 25 Mai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kara Kiryu
Prêtresse
Prêtresse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 145
Emploi : Pretresse
Date d'inscription : 18/08/2007

Identité
Affinités: Xyno
Lieu de Naissance: Mine de Pierre
Age: 22 ans

MessageSujet: 25 Mai   01.04.10 22:47

[ Ferme des NIELSEN / Début de matinée / 25 Mai ]

Le vent charriait une odeur de changement.
Une odeur répugnante auxquelles ce mêlaient les fumées des buchers rallumés, la sueur des nouveaux esclaves, les effluves de la souffrance.
Et la couleur du désespoir.

Observant silencieusement le paysage par la fenêtre, Kara laissa son regard se perdre dans l’immensité de cette plaine pauvre et aride. Peu d’arbre, quelques arbustes et une végétation basse luttant contre le froid s’accrochant aux pierres blanches caractéristiques de cette terre. La mine de Glace. Patrie hostile, les habitants de cette région étaient considérés comme des guerriers, luttant contre le Froide et nourrissant les plus étranges légendes sur des hommes devenus monstres. Ils étaient peu nombreux mais respectés dans les trois autres mines. Des quatre royaumes, celui-ci offrait sans doute les pires conditions climatiques avec ses prédateurs entourant les villages lors des longues nuits d’hiver … Le Froid était ici redouté comme une entité maléfique s’insinuant chez les gens jusqu’à les laissé immobile. Mort. De terribles histoires sur cette région avaient nourrit les cauchemars de la prêtresse lorsqu’elle était enfant, des histoires que l’on racontait aux gamins trop agité pour leur faire peur. Histoires de sorcières venant voler les yeux des nouveaux nés, d’ogres qu’un village entier ne suffisait pas à rassasier, d’homme à moitié monstre enlevant les jeunes filles. Ici les croyances étaient grandes et lorsque l’envoyé de Dieu était venu réclamer son trône, les habitants s’étaient inclinés avec le plus grand respect mêlé de crainte. Un nouvel âge avait commencé voyant l’abolition des abis et la naissance d’une ère qui promettait d’être encore plus barbare.

Un frisson parcourut le corps de la jeune femme. La fraicheur du matin l’avait surprise dans ses rêveries. Avec des gestes lents, qui la caractérisés désormais, Kara referma la fenêtre retournant vers le centre de la pièce unique, se rapprochant du foyer. Une marmite en fonte contenant de l’eau était en train de chauffer sur le feu vif. Le mois de mai touchait à sa fin et l’été se rapprochait mais le froid persistait sur la mine de glace. A moins qu’il soit niché dans son cœur. Les cheminées des chaumières fumaient toujours alors que la sècheresse continuait à faire des morts à la mine de sable. La chaleur insoutenable de sa cellule avait cédé la place à la fraicheur du vent.

Caressant avec tendresse le léger galbe de son ventre, la jeune prit place comme à son habite sur une vieille chaise faite à partir d’osier tressé. Elle était à la moitié de sa grossesse chaotique. Ses sens s’étaient développés renforçant l’aura de pureté qui se dégageait d’elle et notamment son regard bleu qui semblait lire à travers les êtres. Une autre lueur, plus inquiétante, s’était allumée dans les yeux de la prêtresse laissant présager un changement …

La solitude était son amie la plus précieuse depuis quelques semaines, une amie indéfectible qui la soutenait dans sa retraite forcée. Elle se souvenant encore avec une précision déconcertante la dernière vision qu’elle avait eut de Xyno. Si puissant et pourtant si fragile. Comment serait leur enfant ? Sa solitude lui permettait de se ressourcer et de faire le point sur sa vie. Elle n’était rompue que par les visites quasi quotidiennes de son jeune protecteur et parfois de son compagnon. Un bonhomme bien étrange qui jouait les chevaliers servants avec elle. Ash, de son prénom, lui avait offert un toit et une compagnie chaleureuse sans rien demandé en retour. Kara appréciait son humour intarissable et son innocence juvénile mais surtout sa capacité à éviter les questions gênantes. Il ne l’avait pas interrogé sur ce qui l’avait poussé à venir se réfugier ici lui offrant seulement l’abri dont elle avait besoin. D’après ce qu’en savait Kara, elle vivait dans l’ancienne ferme de ses parents, tous deux décédés. Ash, lui, vivait prés du village mais ne pouvait pas l’accueillir directement chez lui pour d’étranges raisons. Raisons qui arrangeaient bien Kara. Elle avait apprit que la traque des rebelles avait reprit de plus belle et elle était donc directement menacé. Ici, pas d’âme qui vive à moins de trente minutes de marches. La jeune prêtresse se nourrissait des provisions que lui amenait son jeune protecteur et des fruits de son petit jardin.

« Il ne devrait plus tarder maintenant. »

Kara avait parlé pour elle-même attendant la venue du garçon. L’eau bouillant sur le feu servirait à préparer un petit déjeuné à ce petit monstre un rien glouton. Kara attendant la visite de Ash s’appliqua à continuer à écrire son journal. Destiné à l’enfant qui grandissait dans son ventre. Celui dont le destin semblait irrémédiablement lié aux abis et à Dieu lui-même. Quelle serait sa vie ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ash Nielsen
Monstre grand beau et joyeux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 56
Emploi : Bouffon <3
Date d'inscription : 04/04/2009

Identité
Affinités: La terre entière
Lieu de Naissance: Ex Mine de Glace
Age: 24 ans

MessageSujet: Re: 25 Mai   03.04.10 19:26

[ Ferme des NIELSEN / Début de matinée / 25 Mai ]

Hop hop ! Allez Ash court plus vite ! Sinon tu vas être en retard.
Le monstre trottinait à une allure soutenue, ne sentant pas le froid mordre les parcelles de sa peau dénudée, ne sentant aucune fatigue venir engourdir ses membres. De petits nuages s’élevaient de la bouche du jeune homme alors qu’il souriait, seul dans l’immense plaine glacée. Il adorait ce paysage, il adorait ce froid, il adorait sa mine ! Alors il souriait, car il était heureux. Il allait retrouver la princesse et lui emmener des provisions –volés dans les jardins des villageois et par ci par là-. Il allait retrouver à sa maison d’enfance, et déjà le méchant monsieur était loin dans son esprit.

Car les choses avaient changé au palais de glace. Un nouveau chef était arrivé. Pas un monstre, pas un membre de leur famille, mais un étranger. Aux pouvoirs incroyables ! Alors que Ash et Xue –partis à la recherche d’un animal de compagnie pour le premier- s’était dirigé, accompagné de Kara, vers le palais, tout deux avaient sentit un changement, une agitation. Et Ash avait fini par mener la princesse en lieu sur, dans l’ancienne ferme de ses parents. Puis il était reparti. Et une fois au palais, il avait été comme, tous les autres monstres, contraint d’obéir au méchant monsieur –malgré les grognements de protestations de l’Autre-. Car c’était ainsi. Ash n’avait pas eu le choix.
Mais il avait continué, malgré les bouleversements qui se déroulaient à la mine, à aller voir Kara et à lui apporter de la nourriture ainsi que de la compagnie. Ash pour une fois ne s’était pas fait remarqué devant le messager de Dieu, et pour l’instant, il s’était trouvé plutôt tranquille, ne voyant pas de véritable différence avec avant –mis à part qu’il y avait plus de morts, des rebelles apparemment-.

Ah ! Enfin il arrivait. La ferme était en vue et sa cheminée laissait s’échapper de la fumée grise. Ash accéléra sa course, impatient d’arriver.

« PRINCESSEEEEE !! »

La tête du grand dadet venait de passer à l’entrebâillement de la porte d’entrée. Tout sourire, il s’essuya les pieds sur le tapis et pénétra dans sa maison d’enfance.

« Bonjour, tu vas bien aujourd’hui ? Ah encore en train d’écrire sur ce truc … »

Ils ne se connaissaient que depuis 2 semaines, mais Ash la tutoyait –il tutoyait tout le monde- et parlait avec elle avec fraicheur et innocence. Même si au début il s’était montré presque timide car cette jeune femme représentait une de ses rares connaissances féminines, maintenant il agissait avec elle comme son chevalier servant. Le garçon posa son chargement –un panier rempli de victuaille- sur la table en bois avant de se pencher vers le livre qu’écrivait la future maman.

« Ouah j’ai l’impression que tu l’auras bientôt fini ce livre ! Qu’est ce que c’est compliqué tout ces signes … je sais pas comment tu arrives à lire, et encore plus à écrire ça. »

Ash était analphabète, comme ses parents. Il était sur au fond de lui que son frère et sa sœur, eux avaient appris à lire et écrire dans leur nouvelle vie. Ils étaient bien plus intelligents que lui ! Mais il ne montrait aucune gêne devant son ignorance, continuant de sourire. Il se dirigea vers le feu.

« Dis on mange quoi aujourd’hui ? Hein ? Je t’ai apporté du poisson. Xue m’a dit que c’était bon pour les gens normaux. Et avec ça dans le ventre, il te faut bien te nourrir. »

Ça ça s’appelait un bébé Ash. Mais le jeune insouciant avait sa propre façon de parler, et pour le moment, il ne voyait pas vraiment de vie dans le ventre de la jeune maman. Il ne réalisait tout simplement pas … Il adressa un grand sourire à Kara. Il aimait revoir cette vieille ferme reprendre vie. Ça lui rappelait des souvenirs, sa vie d’Avant.

~ J’ai faim. Dis à cette humaine de se dépêcher à cuisiner, sinon ce sera elle mon repas ~
La voix de l’autre venait de retentir dans la tête du garçon, grave et flegmatique, comme si l’entité qui vivait dans le monstre, qui était le monstre en Ash venait de se réveiller d’un long sommeil.
« Ahaha, t’es pas sérieux voyons ! Elle on y touche pas ! C’est notre princesse. »

Le monstre recommençait à parler seul –chose qui lui arrivait souvent-. Kara devait le prendre pour un fou mais jusqu’alors elle ne lui avait jamais de remarque et l’avait accepté sans poser de question. Comme lui n’en posait pas. Car Ash se moquait bien de savoir qui était cette femme, comment elle était arrivé ici et qu’est ce qu’elle fuyait –parce que franchement fallait fuir un sacré truc pour venir se pommer dans le fin fond de la mine de glace-. Il ne se souciait pas de ces choses là.

Il s’approcha, soudain curieux de Kara.

« Tu sais quoi Kara, tu ressembles à un oiseau tombé du nid. Et quand on t’as trouvé, Xunie et moi, tu sais, on était en train de chercher un animal de compagnie … d’ailleurs je me demande comment je l’aurais appelé, enfin on l’a pas trouvé, donc bon, ça fait rien. Mais au final je me dis qu’en te trouvant, ben j’ai trouvé quelque chose de mille fois mieux qu’un animal de compagnie. Oué, j’ai trouvé une princesse en détresse. Et je suis devenu un chevalier servant, comme dans les contes que nous racontait ma maman. Mais alors je me demandais, si t’es la princesse, moi le chevalier servant, il est ou le prince, hein ? »

Il souriait toujours, puis se grattant les cheveux, il ajouta un peu plus sombre.

« En tout cas le méchant, c’est sur c’est mon nouveau chef. HIIIII si tu le voyais, il me fout vraiment trop la frousse. »

Frémissant, il se secoua comme pour éloigner toutes ses pensées de sa tête. Chose plutôt facile pour l’insouciant Ash.

« Bon, on cuisine ? J'ai faim ! »

Et hop, changement de sujet à 180° comme savait si bien le faire Ash.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Kiryu
Prêtresse
Prêtresse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 145
Emploi : Pretresse
Date d'inscription : 18/08/2007

Identité
Affinités: Xyno
Lieu de Naissance: Mine de Pierre
Age: 22 ans

MessageSujet: Re: 25 Mai   14.04.10 18:12

[ Ferme des NIELSEN / Début de matinée / 25 Mai ]

Un sourire tranquille s’esquissa sur les lèvres de la jeune prêtresse alors qu’elle mettait un dernier point à son texte. Quelques secondes à peine plus tard, un jeune garçon venait de franchir la porte d’entrée l’appelant par le qualificatif dont il l’avait attribué. Princesse. Étrange statut pour une jeune paysanne originaire de la campagne de la mine de pierre. Kara ne put retenir un petit rire à l’entrée, comme d’habitude peu discrète de son jeune protecteur. Il était extravagant, insouciant et souriant. Il souriait tout le temps, en se frottant les pieds sur le paillasson, en revenant vers elle, en lui racontant les horreurs commises par les envoyés de Dieu. Le monde pouvait bien s’effondrer autour de lui, Ash Nielsen continuerait à sourire. Contagieux, Kara s’était elle aussi mise à sourire alors qu’elle commençait à ranger sa plume et son petit livre.

Oui, elle écrivait encore … Parce que le temps lui était compté. Parce que le monde était contre eux et qu’il ne tarderait pas à les retrouver. Même ici, cachés dans la campagne désertique de la mine de glace. La jeune prêtresse voulait transmettre à son enfant ce livre, sans savoir si elle serait là pour le lui lire ni même si il aurait le temps de le lire un jour. Elle y racontait une partie de sa vie, tout ce qu’elle connaissait sur son père et de l’Histoire des quatre mines. Fermant le livret, alors qu’Ash venait de poser un panier de provision, Kara put enfin placer ses premiers mots.

« Ça va bien. Merci Ash. »

Pas le temps de demander des nouvelles du garçon, celui-ci reprit la parole. Si il ne savait pas écrire, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il avait apprit à parler à la perfection. Kara connaissait bien le problème d’illettrisme des jeunes des campagnes. Elle y avait été elle-même confrontée dans son enfance. Cela ne semblait pas, pour autant qu’elle n’en juge, gêné Ash.

« C’est plus simple que tu ne le crois, je t’assure. Néanmoins il est loin d’être finis, un deuxième tome sera nécessaire je pense. »

Elle adressa un clin d’œil complice à Ash. Se levant de table, Kara rangea avec soin ses outils d’écriture et son livret sur une étagère avant de retourner vers le panier que lui avait amené le garçon. Voyons voir ce qu’elle allait bien pouvoir faire à manger pour le petit déjeuner ? Kara n’avait pas vraiment faim, elle était habituée à peu manger mais elle savait que son jeune protecteur était un véritable estomac sur patte, comme tous les garçons de son âge. De plus, il était important qu’elle se nourrisse bien pour le bébé. Depuis le début de sa grossesse, elle avait perdu du poids du fait de son enfermement et elle peinait à retrouver la santé et l’appétit. Le panier était bien garnis, du poisson comme venait de le dire Ash, des légumes, du pain.

« Poisson grillé à la cheminée. »

Gens normaux ? Kara releva à peine l’emploie de cette formule, habituée aux étrangetés que pouvaient dire le garçon. Elle se posait certes pas mal de questions sur son protecteur mais n’en formulait aucune à haute voix. Ash respectait ses secrets, elle respecterait les siens. Néanmoins, il paraissait urgent de faire l’éducation élémentaire de ce garçon. Ce qu’elle avait dans le ventre, c’était un bébé. Et non, sa ne poussait pas dans les choux ce genre de choses.

« Comment va ce bon vieux Xue ? Je ne le voie pas souvent. Vous vous êtes disputé ? »

Kara avait entrepris de vider les poissons tandis qu’Ash furetait dans l’unique salle. Elle avait fait la connaissance de Xue en même temps que celle de du garçon. Il avait semblé moins enthousiaste à sa vue mais avait laissé son benjamin exécuter ses plans de chevalier protecteur. D’après ce qu’elle avait compris, Ash et Xue vivait ensemble dans une sorte de palais.

Relevant la tête de son travail de cuisinière lorsqu’Ash se mit à parler tout seul, Kara ravala la question qui lui mordait aux lèvres se contentant d’osciller les sourcils en un sourire résigné. Le garçon parlait seul de temps en temps, comme si il répondait à une voix que lui seul pouvait entendre. Mais pas question pour elle de l’accabler de question. Ash n’était pas fou, ça c’était certain, il ne représentait pas de danger ni pour elle ni pour son enfant … que demander de plus. Reprenant sa tache, la jeune femme se raidit aux paroles du garçon.
Le prince ? Ou était-il ?

« Ahaha, c’est vrai qu’on peut présenter les choses de cette façon … »

Xyno l’avait sauvé mettant en péril ses propres plans pour elle. Pour autant, était-il vraiment un prince ? Kara guettait souvent, la nuit, la présence de l’Ange. Elle se faisait du souci pour lui … il était seul face aux quatre envoyés de Dieu.

« Toi avoir peur de quelqu’un ? Il doit vraiment être terrifiant pour que mon preux chevalier ait la frousse. »

Un rire cristallin s’éleva dans la pièce unique qui baignait d’une douce atmosphère. Dés lors, Kara prit les rennes de leur duo envoyant Ash chercher de l’eau, lui demandant d’éplucher quelques légumes et de mettre la table pour finir. Tout cette agitation s’était effectuée dans une bonne humeur générale qui avait chassé les soucis et les inquiétudes de Kara. Surveillant la cuisson du poisson qui était en train de griller sur le feu, la future maman passa sa main sur son ventre.

« Le prince est allé vaincre les méchants tu sais Ash. Il est partit pour ramener la paix dans notre royaume, mais c’est plus long qu’on ne l’aurait crut. Parce que les méchants sont vraiment de supers vilains et qu’ils sont très forts. Mais le prince fait tout ce qu’il peut pour les tuer. Et moi je l’attends, protéger par mon preux et indestructible chevalier servant. Maintenant à table ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ash Nielsen
Monstre grand beau et joyeux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 56
Emploi : Bouffon <3
Date d'inscription : 04/04/2009

Identité
Affinités: La terre entière
Lieu de Naissance: Ex Mine de Glace
Age: 24 ans

MessageSujet: Re: 25 Mai   22.04.10 16:09

[ Ferme des NIELSEN / Début de matinée / 25 Mai ]

Retrouver sa maison d’enfance vivante et accueillante donnait un peu plus le sourire au jeune monstre. Depuis l’accident, depuis cette expérience, depuis que ses parents étaient morts, plus personne n’avait jamais plus habitée cette ferme isolée. Ash lui préférait mille fois plus la vie en communauté qu’il avait avec les autres monstres, même si elle comportait elle aussi son lot de galère et d’inconvénient. Mais rien de tout ça ne pouvait arrêter l’exubérance du jeune homme. Alors que la solitude que lui promettait cette vieille bâtisse de son enfance, c’était autre chose. Ash détestait être seul, même si il n’était jamais vraiment seul désormais, puisqu’il y avait l’Autre. Mais il avait besoin d’une existence tangible, d’une personne auprès de lui. Gentille ou méchante, peu importe. Il lui fallait juste une présence.
Et Kara était cette présence. Elle était de plus d’excellente compagnie et le garçon s’était rapidement attaché à cette princesse comme il la nommait. Car c’était l’effet qu’elle lui avait fait lorsqu’ils s’étaient pour la première fois rencontré. Dans sa robe blanche usée et salie, avec son ventre rond et ses longs cheveux blonds, Ash avait crut à une apparition surnaturelle.

« Un deuxième tome ! Ouah ! Tu as beaucoup de chose à dire alors. »

Un sifflement admiratif suivi alors que Ash observait Kara en train de tout ranger avec minutie. Cette fille était vraiment incroyable. Rien de comparable avec les autres filles qu’il avait connu. Au moins, et c’était déjà un bon point, elle ne se moquait pas de lui en gloussant. Mais ce qu’elle faisait le dépassait complètement. L’écriture, les livres … que d’y penser, ça lui donnait mal à la tête. Alors il ne cherchait pas à comprendre. Coulant des jours heureux dans son ignorance.

Lorsque Kara proposa l’intitulé du menu, Ash l’approuva dans de grands signes de tête.
« Oué ! Parfait ! »
Le jeune monstre se rapprocha du feu et, remuant les braises finit par ajouter quelques morceaux de bois. Il faudrait bientôt qu’il se charge d’en couper sinon la princesse risquait de se transformer en glaçon durant les nuits polaires de la mine de glace. Lui ne ressentait ni froid ni chaud et sa main tenant le tison ne sentit pas la brûlure qui s’imprimait dans sa chair. Et puis, couper du bois… c’était peut être fatiguant lorsqu’il était normal, mais maintenant, avec l’Autre, c’était un jeu d’enfant !

« Xunie … ben il est occupé en ce moment je crois. Comme tous les autres d’ailleurs. Y a même le petit minou et le grand minou qui sont pas rentrés … enfin c’est pas comme si ils allaient leur arriver quelque chose hein ? Mais bon, l’ambiance n’est pas top à cause du nouveau chef. »

Le monstre avait perdu un peu de son sourire à l’évocation de ses compagnons. Lui les aimait tous. Profondément. Il était attaché à chacun d’eux même si ce sentiment n’était pas réciproque. Alors il s’inquiétait. Un peu. Ash lui était pour l’instant à peu prés passé entre les mailles du filet. Il n’avait eut à faire au méchant monsieur qu’à de rares occasions et le reste du temps, il jouait à cache cache avec lui, essayant par tous les moyens de l’éviter. Il ne l’aimait pas ! Et c’était rare que Ash n’aime pas quelqu’un. Mais ce nouveau chef lui filait vraiment la chair de poule !

Il s’approcha de Kara, l’observant à la tâche, en train de vider les poissons. Les monstres les mangeaient le plus souvent crus et ne s’embarrasser pas de les préparer alors il avait un peu oublié tous ces rudiments de la cuisine. A la remarque de la princesse sur son rôle de chevalier, Ash tiqua. Il bomba le torse, releva la tête avec fierté, voulant de montrer digne de sa fonction !

« Aha bien sûr que non j’ai pas peur de lui. Je l’affronterai même pour te protéger… »

Moué ça c’était pas sûr. Car malgré les fanfarons du montre, ce dernier craignait véritablement le messager de dieu qui était parvenu à leur imposer sa volonté. Il devait lui obéir, il n’avait pas le choix. Mais bon, il ne pouvait pas se permettre de décevoir la princesse. Alors haut les cœurs ! De toute façon, pourquoi devrait il affronter le nouveau chef ? Pas de raison. Alors pas de problème !

En un temps record, Ash effectua les tâches que lui avait assignées Kara. Allez chercher de l’eau, éplucher quelques légumes, mettre la table. Avec ses capacités de monstres et les avantages que celui lui conférait, cela ne lui prit que peu de temps. Ses gestes étaient rapides et précis.
Alors que le monstre finissait de mettre la table, la voix de Kara retentit dans son dos. Il se retourna surpris …

« Heiiin ? Tu blagues ? Ton gars c’est vraiment un prince ? Et en plus il se bat pour la paix ? Ouaaah si Soren savait ça ! Que je suis devenu un chevalier, un vrai, il serait vert de jalousie ahah !! »

~Calme toi petite chose… tes jérémiades me fatiguent.~

La seule voix de l’Autre parvint à doucher les envies de crier et de montrer sa fierté. Il se calma de lui-même en quelques secondes, rigolant toujours –un peu jaune- et souriant. L’Autre n’avait vraiment pas le sens de l’humour quand il le voulait … et puis il était ronchon ! C’était pas croyable.

Enfin l’appel de l’estomac fit vite oublié les reproches de l’Autre et le garçon s’installa à table impatient de manger. Une bonne odeur de plat mijoté avait envahi la salle alors que l’étrange duo s’apprétait à manger. Le manteau de neige qui s’étirait autour de la ferme agissant comme une barrière avec le monde extérieur. Ici il n’y avait plus de messager de dieu, de soucis, de prophéties ou de massacres de rebelle. Il n’y avait que deux amis prenant un repas ensemble.

Alors que le plat arrivait sur la table, Ash sourit de plus belle. Et lorsqu’il eut sa part devant lui, il s’exclama juste avant de passer à l’attaque :

« Bon appétit ! »

Le jeune monstre pouvait se dévoiler glouton parfois. Il fallait dire que la cuisine de Kara était mille fois meilleure que celle de ses compagnons et manger chaud était agréable.

« C’est trop bon Kara ! Merci beaucoup pour ce repas. »

En un rien de temps il avait déjà terminé son assiette alors que la jeune prêtresse ne l’entamait qu’à peine. Mais c’est qu’il était encore en pleine croissance lui, et il avait besoin de manger … enfin la croissance était terminé depuis un moment, mais bon … être un monstre ça vous ouvre l’appétit.

« Je crois que t’es encore meilleure en cuisine que ma mère. Enfin c’était aussi peut être parce qu’on n’avait pas forcément tout les jours de quoi faire un festin … hum … je t’ai déjà parlé de ma famille Kara ? »

Ash se sentait d’humeur bavarde –pour pas changer- et il continua sur sa lancé sans prendre garder à la réponse de son invitée.

« Mes parents sont tous les deux morts, y a … euh un moment. Mais j’ai un frère et une sœur. Je crois qu’ils sont toujours en vie, enfin j’en sais rien, mais bon haha. Soren, c’est mon frère, c’était le fils modèle. Je suis sur qu’il te plairait trop, il plaisait à toute les filles. Et Alicia, ben elle aussi elle t’aurait plût. Ils sont partis y a longtemps pour s’engager dans une organisation au nom trop compliqué, enfin je m’en souviens plus. Enfin maintenant j’ai une nouvelle famille de toute façon. Même s’ils ont tous mauvais caractères haha ! Bref bref … et toi t’as de la famille Kara ? C’est important la famille. »

Oh oui c’était important la famille pour le jeune monstre. Le regard noisette du garçon se posa sur le ventre de Kara. Hum il lui semblait que Xue lui avait expliqué des trucs sur ça en rapport avec la famille… mais il se souvenait plus très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 25 Mai   

Revenir en haut Aller en bas
 
25 Mai
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kunshu :: Ex Mine de Glace :: Village de glace-
Sauter vers: