Kunshu



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Séléné Phoebius [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Séléné
Secrétaire et Garde du Corps Auto-nommée d'Alfred
Secrétaire et Garde du Corps Auto-nommée d'Alfred
avatar

Féminin
Nombre de messages : 22
Age : 24
Emploi : Secrétaire et Garde du Corps Auto-nommée d'Alfred
Date d'inscription : 02/03/2008

Identité
Affinités: Alfred, sa mère Artémis, son grand-père Apollon...
Lieu de Naissance: Mine de Pierre
Age: 22 ans

MessageSujet: Séléné Phoebius [FINI]   03.03.08 23:27

Nom :
Phoebius
Prénom :
Séléné
Âge :
22 ans (née le 22 février 182 à 22h22)
Métier :
Secrétaire et Garde du Corps Auto-nommée d'Alfred

Parents :
Sa mère, Artémis, une Noble, tomba amoureuse de Narcyz et donna ainsi naissance à Séléné. Son grand-père maternel est encore vivant (et assez jeune) mais elle ne l'a pas vu depuis ses 7 ans. Elle vit avec sa mère. Elle connaît le nom de son père mais ne l'a jamais vu.
Héritage :
Elle a tout hérité de sa mère côté physique, sauf peut-être la poitrine plantureuse et un air de famille qu'elle doit à sa grand-mère Linett. Elle possède une fortune conséquente, n'a développé encore aucun hypothétique pouvoir et a un grade élevé à la cour de la Mine de Pierre.
Origine:
Petite-fille de l'Abis Linett et nièce de l'Abis Aderyn. Elle est cousine d'Alfred et est au courant de tous ses liens de parenté, mais n'en souffle mot. 100% descendante des Mines de Pierre.
Guildes:

Hangeki

Caractère


Tic :
Elle a tendance à se craquer les os des doigts et du cou très fréquemment.
Défaut :
Séléné n'est pas orgueilleuse, ni paresseuse, ni envieuse, ni gourmande. Ce n'est pas non plus une femme qui baigne dans la luxure comme sa mère. Non, Séléné a tendance à être colérique. Pas d'une colère bouillante et à un niveau de décibels très élevés. Non, les colères de Séléné sont froides comme la glace. Quand elle s'énerve, ses yeux deviennent encore plus métalliques, sa voix se fait si froide qu'elle couperait un morceau de bois. Mieux vaut ne pas être la cause de l'énervement de Séléné. Et malheureusement, elle a tendance à s'énerver facilement. Très facilement.
Le second défaut de Séléné est l'avarice. Pas qu'elle soit avare à proprement dire. Disons plutôt qu'elle fait preuve d'une économie excessive. Encore pire que la fourmi.
D'autre part, aborder Séléné est assez complexe. Il faut d'abord avoir une excellente raison de l'aborder. Ensuite, il ne faut pas trop tirer sur la ficelle : elle a tendance à casser facilement. Enfin, mieux vaut savoir courir vite.
Qualité :
En revanche, Sèl peut être très douce, en particulier avec les enfants. Elle adore s'occuper de jeunes enfants et n'a le rire facile qu'en leur présence. Autrement, elle est très professionnelle, adore son métier et ne fera jamais aucune faute. Très honnête, elle dira ce qu'elle pense d'une personne en face, sans mentir. En revanche, elle peut aussi très bien mentir et il est impossible de savoir si elle ment ou dit la vérité. Elle a une excellente mémoire.
Reparlons de sa conscience professionnelle : grâce à son excellente mémoire, elle ne note jamais rien, ce qui fait qu'il est impossible de l'espionner. Etant très laconique, il est difficile de lui ôter un secret de la bouche.
Elle tient à Alfred comme à la prunelle de ses yeux, et le moindre petit geste qui pourrait être offensif ou insultant envers l'Abis peut vous coûter un bras, voire la vie. Attention, elle est très vive.
Très vive physiquement, mais aussi intellectuellement. Elle n'a pas son pareil pour résoudre les énigmes et prendre des décisions rapides, qui sont extrêmement rarement fausses. De plus elle analyse très vite une situation.
Autre :
Séléné signifie « lune » et Phoebius « soleil ». En effet, Séléné a un physique très lumineux, mais un caractère sans chaleur, froid comme l'astre lunaire.


Physique


Taille : 1,78m
Poids : 55kg
Cheveux :
C'est une belle toison de cheveux or qui cascade sur les épaules de Séléné. Une légère raie à peu près au milieu les sépare et une mèche cache le front un peu trop grand de la jeune femme. Elle fait plus attention à sa tenue qu'à ses cheveux. Ils seront toujours propres et peignés, mais Sèl serait incapable de passer des heures à les coiffer.
Façon de se vêtir:
Séléné porte un ensemble tailleur : veste et jupe droite grises sur collant fin noir autour de ses fines jambes et chaussures noires à talon. Elle porte en-dessous de sa veste une chemise blanche et une cravate rouge. Il est totalement inconcevable de la voir dans une tenue négligée et extrêmement rare de la voir dans une autre tenue que celle cite ci-dessus.
Yeux :
Sous des sourcils noirs et bien dessinés, ste tiennent les deux yeux de Séléné. Ils sont d'un gris acier qui peut au virer au métallique à la moindre contrariété. Méfiez-vous si vous remarquez ce subtil changement de nuance. Je vous conseille de partir en courant.
Carrure :
Grande et mince. Voilà une excellente description de Séléné. Il faut ensuite préciser qu'elle a une poitrine assez plantureuse qui attire bien des regards masculins lubriques qui ont tendance à lui taper sur les nerfs. Ensuite, il faut préciser qu'elle n'a pas l'air fragile, et qu'elle ne l'est pas non plus. D'ailleurs elle a une force étonnante par rapport à sa carrure, qu'il faut expliquer par sa gymnastique matinale : 200 abdos, 200 pompes. Et tous ces muscles qui ne se voient pas.
Autres :
Séléné a une bouche bien dessinée, des lèvres pulpeuses, qu'elle ne mettra par contre jamais en valeur. Oui, elle est un peu « coincée ». D'ailleurs, elle est encore vierge.
Autrement, elle ne se bat qu'à mains nues et n'a pas son pareil pour la strangulation ou le bris de bras, doigt, ou tout autre membre qui puisse se briser facilement. Méfiez-vous. Heureusement que battre n'est pas son hobby préféré, hein?

Histoire


Tout arriva un lundi matin. Le premier lundi du mois d'avril de l'année 181 pour être précise. Il ne faisait pas un temps éclatant, mais il ne pleuvait pas non plus. Le soleil faisait quelques brèves apparitions, rapidement camouflé par les nuages gris. Un vent léger soufflait autour du palais des Abis et on avait beau avoir fermé toutes les portes, les fenêtres, les trappes, il y avait toujours d'atroces courants d'air, si bien que les femmes nobles crevaient de froid. Forcément, avec leurs décolletés plongeants et leurs petites manches. Elles avaient surestimé le mois d'avril. Il n'y avait que les rares nobles ayant des parents en mine de glace qui ne grelottaient pas. A l'inverse, celles qui avaient des parents en mine de sable toussaient. Artémis, issue de la mine de pierre à 100% connaissait bien ce temps et avait paré. Elle portait un ravissant châle en soie à plusieurs épaisseurs, par-dessus le léger boléro de laine. Oui, malgré le grand feu qui était allumé dans le petit salon, la chaleur était loin d'être suffisante, et par-dessus le léger brouhaha des voix féminines, on entendait des claquements de dents et des mains qui se frappaient frileusement pour rapporter un peu de chaleur dans le corps.
C'était une matinée comme les autres, une matinée grise, monotone et ennuyeuse. Artémis, du haut de ses 17 ans, tentait bien d'animer les discussions, mais peine perdue. En plus, les conversations avaient roulé sur la guerre de 130 à 175. La plupart des femmes présentes étaient nées durant la guerre. Les autres étaient des vieilles décrépites qui avaient survécu et qui en étaient devenues acariâtres. Artémis faisait partie des plus jeunes, et des plus belles. Son père, jeune encore, et déjà veuf (sa femme était morte en couches) choyait sa fille et la gâtait, presque trop. Et surtout, il faisait jeu de son charme ravageur sur toutes les femmes qu'il rencontrait. Mais ne semblait pas vouloir reprendre femme, alors qu'il était un excellent parti. Une des familles les plus riches, qui devait avoir un ancêtre fils d'Amon. Peut-être que le sang Abis coulait dans les veines d'Artémis, mais depuis déjà deux générations, le pouvoir ne se faisait plus sentir. La beauté, si.
Du fait que son père la choie autant, Artémis était une jeune femme pourrie gâtée et ... tombeuse. Elle savait mettre en valeur ses hanches et sa taille fine, et portait des robes sans réel décolleté. Plutôt dans le style « fausse sage » avec des mailles ou un tissu légèrement transparent qui laissait voir des morceaux de peau blanche, voire de sous-vêtements. Et puis elle jouait l'ingénue alors qu'elle était machiavélique. En général, surtout en été, quand elle traversait un couloir, ou une salle de bal, les mâchoires masculines s'ouvraient brusquement, les regards se posaient sur la poitrine chastement (dé)couverte et les discussions s'arrêtaient en plein milieu. Impossible de faire le compte des prétendants d'Artémis, qui portait fort bien son prénom de déesse chasseresse ... d'hommes. Déjà depuis l'âge de 14 ans elle n'était plus vierge. Et son père était très fier d'elle. « Tel père, telle fille » avait-il l'habitude de dire en parlant d'elle. Mais Artémis ne voulait pas prendre de mari. Certes, elle n'avait que 17 ans... mais qu'adviendrait-il si elle tombait enceinte sans époux? Ce serait une catastrophe!
Et c'est pourquoi je vais revenir à la froide matinée d'avril. Un lundi pour être plus précise.
Quand sonna le gong du repas de midi, les nobles caquetantes se relevèrent en un foisonnement de couleurs et un bruissement joyeux de robes. La Salle de Repas était réputée pour ses trois grandes cheminées et l'agréable chaleur qui y régnait. Artémis fut la première hors du petit salon et se dirigea rapidement vers la Salle de Repas en ondulant sensuellement des hanches. Soudain, son regard accrocha celui d'un autre. Un homme aux cheveux bruns, longs et mal coiffés, dont les yeux d'un rouge sanglant brillaient d'une lueur inquiétante et dont les lèvres s'étiraient en un sourire à la limite entre le sadisme et le désir. Ce simple coup d'oeil fit arrêter le coeur d'Artémis pour un court battement, et s'arrêta brusquement au milieu du couloir, si bien que la femme qui la suivait faillit lui rentrer dedans. Mais Artémis n'entendit pas les imprécations qu'elle lui lançait. Elle soutenait le regard de l'inconnu, incapable de le baisser, hypnotisée. Comme un serpent qui aurait séduit sa proie, l'homme lui fit signe de s'approcher. Comme une proie séduite par un serpent, Artémis s'avança. Il lui saisit la main et l'entraîna à travers un dédale de couloirs.
Deux mois plus tard, Artémis se rendit compte qu'elle était réellement enceinte. Elle l'annonça à son père qui ne fit que lui demander:
« Qui est le père?
- Narcyz » répondit-elle.
Mais son père ne fit rien d'autre qu'hausser un sourcil, amusé.
« Tu vises haut, dis-moi. Je dois avouer que j'ai eu une aventure avec Linett elle-même, cependant. »
Étouffant un rire, Artémis ne répondit que :
« Espérons juste que ce ne soit pas ton fils.
- Voyons, je ne suis pas aussi vieux que ça. » fut la réponse d'Apollon (oui, vous savez maintenant pourquoi Artémis s'appelle Artémis... Oui, elle n'est pas la soeur de son père, mais bon).
Apollon se mit en quête d'un époux convenable pour Artémis, et n'eut qu'à piocher parmi tous les prétendants à sa fille. Il se décida finalement pour un jeune homme qui dépassait à peine la vingtaine, issu d'une famille plus élevée socialement que lui-même, et qui n'avait pas un physique déplaisant. Il avait déjà eu quelques relations avec Artémis, à peu près au même moment qu'elle s'était jointe à Narcyz et donc quand Artémis lui dit qu'elle était déjà enceinte de deux moi et qu'il était le père, il la crut. C'était un gentil jeune homme, un peu naïf.
Cependant, même après le mariage, Artémis ne s'assagit pas. Elle était la dame mariée qui avait le plus d'amants. Son époux était au courant, mais peu lui importait du moment qu'il ne savait pas qui c'était. Comme ça il n'avait pas de raisons de le provoquer en duel. Bien évidemment, au bout du 6e mois de grossesse, Artémis fut obligée de faire voeu de chasteté. Mais à peine sa fille fut-elle née et fut-elle remise des fatigues post-accouchement qu'elle recommença sa vie de femme facile. Mais ce fut elle qui choisit le prénom de sa fille. Son époux décida de changer le nom de famille de sa fille parce qu'il trouvait que « lune » ne correspondait pas à la beauté lumineuse que dégageait déjà l'enfant.

« Séléné! » L'enfant courut dans les bras de sa mère qui se servait d'elle comme mise en valeur de sa propre beauté. Sèl avait beau avoir 6 ans, elle comprenait que sa mère ne savait que coucher. Elle la voyait la plupart du temps avec de beaux messieurs et comme elle était discrète, elle était la seule dans tout le château à connaître l'emploi du temps et le nombre exact d'amants de sa mère. Fort hein?
D'autre part, elle montrait une vivacité qui faisait plaisir à voir dans toutes les matières enseignées et savait déjà lire, écrire, compter et aire des calculs plus ou moins complexes. Il faut dire que son « père » était un papa gâteau qui l'adorait et l'appelait « mon trésor, mon doudou » et tant d'autres surnoms légèrement débiles.
Séléné faisait semblant d'aimer les gens. Mais elle ne sentait aucune chaleur dans son coeur. Elle ne faisait qu'apprendre, apprendre, apprendre et maintenir des apparences de façade d'enfant mignonne pour « faire plaisir à papa et maman ».
A 10 ans, l'enfant précoce pouvait tenir une conversation philosophique. A 12 ans, elle étrangla – sans faire exprès – son professeur de combat au corps-à-corps. Depuis, on évita de l'énerver. L'année suivante, sa mère lui révéla qui était son vrai père. Pas que ça l'ait troublée plus que ça.
Quand elle eut 15 ans (en 197), elle décida de devenir la Secrétaire de son cousin. Et rapidement elle se rendit compte combien son caractère le rendait différent des autres à ses yeux. Elle s'auto-nomma alors Garde du Corps de l'Abis. Ombre silencieuse, elle était toujours sur ses pas, sans qu'il n'en sache rien. L'existence même de Séléné lui était inconnue.
Malheureusement, en 201, la vie de Séléné bascula avec la disparition et la soi-disant mort d'Alfred. Elle se mura dans un silence dont personne ne put la sortir, que rien ne put briser. Même pas la mort de son beau-père au combat. La seule remarque qu'elle laissa un jour échapper à propos de la « mort héroïque de son père au combat » fut « Mourir au milieu du travail est une erreur professionnelle ».
En 204, quand Alfred revint à la cour, bien vivant et accompagné par son capitaine Annice, un sourire éclaira un instant la face de Sèl. Elle pouvait reprendre son travail de secrétaire. Une semaine après son retour elle se présenta à lui. Depuis, elle le suit partout. Il est rare de la trouver dans un autre endroit que celui où est Alfred présentement. Elle habite chez sa mère et son grand-père (et leurs amant(e)s u_u).


Dernière édition par Séléné le 16.03.08 21:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aucrepuscule.heavenforum.com/
Xyno
Elu de Dieu - Noble
Elu de Dieu - Noble
avatar

Masculin
Nombre de messages : 705
Emploi : Elu de Dieu
Date d'inscription : 02/09/2006

Identité
Affinités: Kara
Lieu de Naissance: Ex Mine du Soleil
Age: 28 ans

MessageSujet: Re: Séléné Phoebius [FINI]   05.03.08 16:01

Bienvenue ici ^^
Trés belle présentation.

Je valide.
Mais attendons Alfred pour savoir si il veut rajouter quelque chose.

[encore une chasseuse d'elu >o<"]

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séléné
Secrétaire et Garde du Corps Auto-nommée d'Alfred
Secrétaire et Garde du Corps Auto-nommée d'Alfred
avatar

Féminin
Nombre de messages : 22
Age : 24
Emploi : Secrétaire et Garde du Corps Auto-nommée d'Alfred
Date d'inscription : 02/03/2008

Identité
Affinités: Alfred, sa mère Artémis, son grand-père Apollon...
Lieu de Naissance: Mine de Pierre
Age: 22 ans

MessageSujet: Re: Séléné Phoebius [FINI]   05.03.08 16:46

D'accord, merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aucrepuscule.heavenforum.com/
0nyx grenat
Abis de Sunahama
Abis de Sunahama
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1164
Age : 28
Emploi : Abis
Date d'inscription : 06/06/2006

Identité
Affinités: Calintz, Lazuli, Annice, Abyssion, Sayuri
Lieu de Naissance: Mine de Sable
Age: 34 ans 26 ans physiquement

MessageSujet: Re: Séléné Phoebius [FINI]   07.03.08 3:07

bienvenue!!!

que voila une charmante demoiselle.
je suis d'accord avec xyno.
si alfred tien à faire des changements il le fera mais tu peux commencer à jouer.

je remercie xyno d'être aussi efficasse.

_________________


On aime tellement toutes les choses nouvelles qu'on a même quelque plaisir secret par la vue des plus tristes et des plus terribles événements, à cause de leur nouveauté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tcim.livejournal.com/
Alfred
Abis de Shin-sai
Abis de Shin-sai
avatar

Masculin
Nombre de messages : 395
Date d'inscription : 06/06/2006

Identité
Affinités:
Lieu de Naissance: Mine de Pierre
Age: 20

MessageSujet: Re: Séléné Phoebius [FINI]   07.03.08 3:43

O_o

Je suis absolument fan de ta fiche !

Le caractère est génial, l'histoire très bien tournée, tu as parfaitement optimisé ce rôle ! Very Happy J'ai hâte de RP avec toi !


La seule remarque qu'elle laissa un jour échapper à propos de la « mort héroïque de son père au combat » fut « Mourir au milieu du travail est une erreur professionnelle ».'

Et je suis fan de cette phrase ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séléné
Secrétaire et Garde du Corps Auto-nommée d'Alfred
Secrétaire et Garde du Corps Auto-nommée d'Alfred
avatar

Féminin
Nombre de messages : 22
Age : 24
Emploi : Secrétaire et Garde du Corps Auto-nommée d'Alfred
Date d'inscription : 02/03/2008

Identité
Affinités: Alfred, sa mère Artémis, son grand-père Apollon...
Lieu de Naissance: Mine de Pierre
Age: 22 ans

MessageSujet: Re: Séléné Phoebius [FINI]   07.03.08 3:45

XD Merci beaucoup *rougit*

A propos de RP... Je pensais RP au palais de la Mine de Pierre, mais je poste le 10 ou le 11 avril? Parce que je crois que j'ai pas trop suivi avec ces histoires de temps... u_u
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aucrepuscule.heavenforum.com/
Alfred
Abis de Shin-sai
Abis de Shin-sai
avatar

Masculin
Nombre de messages : 395
Date d'inscription : 06/06/2006

Identité
Affinités:
Lieu de Naissance: Mine de Pierre
Age: 20

MessageSujet: Re: Séléné Phoebius [FINI]   07.03.08 3:47

[Edit - Je suis admin indigne /_\]


On a pas encore commencé le 10 mais normalement ca ne devrait pas trop tarder. Comme tu prérères, si tu veux faire une sorte de "récapitulatif" de ton perso dans le 9 puis continuer dans le 10


Re-edit :

Et comme Onyx me l'a fait remarqué, il y a ce topic pour le récapitulatif des actions passées :

http://kunshu.goodbb.net/guide-du-rp-f79/historique-du-rp-t407.htm#6689
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Séléné Phoebius [FINI]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Séléné Phoebius [FINI]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» OS: Jour - J [FINI.] ^
» Fini le catch sur NT1 ?
» La Fin de Lost : Réservé à ceux qui ont fini la série
» village fini mais le train hs.....
» Photo - quel type de fini choissisez-vous?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kunshu :: Avant de jouer :: Les présentations :: Pour les habitants de la mine de pierre-
Sauter vers: