Kunshu



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 7 Avril

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Xyno
Elu de Dieu - Noble
Elu de Dieu - Noble
avatar

Masculin
Nombre de messages : 705
Emploi : Elu de Dieu
Date d'inscription : 02/09/2006

Identité
Affinités: Kara
Lieu de Naissance: Ex Mine du Soleil
Age: 28 ans

MessageSujet: 7 Avril   06.08.07 18:40

[7 Avril / Matinée / Appartement de Xyno -> Salon de nobles]

La nuit que venait de passer le noble avait été esquisse, cela faisait longtemps qu’il n’avait pas aussi bien dormit, même si ce n’avait été que quelques heures. Il n’avait pas eu de cauchemar et son jouet l’avait accompagné dans sa couche avec moins de résistance que les précédentes fois. Xyno s’accouda, posant son visage sur sa main, il observait le petit jour entrer dans sa chambre. Bien sur comme à chaque fois, Alex n’était plus dans son lit au drap blanc. Il semblait à l’ange l’entendre dans la pièce d’à côté.

Vraiment qu’elle soirée et quelle nuit il avait passé.
Après sa séance de torture avec Annice, il était rentré tant bien que mal dans ses appartements. Le roi des voleurs avait dut en suite le soigner, désinfecté ses plaies et les panser et pendant ce temps Xyno lui avait fait le récit de ses aventures. Il avait rajouté quelques détails, quelques baisers passionnés et quelques caresses brûlantes, en n’oubliant pas de citer la cruauté dont avait fait preuve le capitaine à son égard mais aussi envers des rebelles et des voleurs, ce qu’était Alex après tout.
Et le résultat ne se fit pas attente, le visage creusé de l’ancien roi des voleurs avait pâlit et ses yeux rouges perdirent encore un peu plus de leur éclat. Les blessures de l’ange pensés et à moitié régénérer, Xyno put réconforte son jouet en l’emmenant avec lui dans son lit.

Le voleur avait bien changé depuis ce jour ou l’immortel l’avait enlevé. Alex était certainement désormais l’être qui lui était le plus proche et celui aussi qui le connaisait le mieux. Il ne pouvait plus rêver à sa liberté, d’ailleurs Xyno n’avait jamais vécut si longtemps avec quelqu’un.

L’ange se releva, il laissa tomber à ses pieds le drap blanc, exposant su nudité au premier rayon du soleil. Il se dirigea vers la salle de bain et y enfila une chemise, un pantalon, puis il noua ses cheveux en une couette. Son visage était plus détendu que d’habitude, il n’avait plus les cernes sous ses yeux. Xyno alla en suite dans la pièce qui servait de salon, il avait à sa disposition un grand appartement.

La il y trouva Alex, l’ange lui sourit, comme un sourit à son amant.


« Bonjour Alex, tu as bien dormit ? »

Comme d’habitude pas de réponse, le voleur ne parlait plus beaucoup ses temps ci. Cela en devenait préoccupant, mais Xyno avait autre chose à faire. Ignorant son mutisme il s’approcha de lui, l’enlaça et déposa un baiser sur ses lèvres. Il ignora sa réaction pour se tourner vers la porte de sortie.

« Je dois m’absenter quelque instant. Reste ici et sois sage surtout. Si quelqu’un frappe, regarde qui sait et si c’est un noble, accueille le et distrait le durant mon absence. Par contre si c’est quelqu’un que tu connaissais avant, fais comme s’il n’y avait personne. »

Xyno sortit de la pièce et se dirigea vers un des salons réservés au noble. On pouvait voir sous sa chemise les bandages blancs qui protégeaient ses plaies d’infections éventuelles.
Lorsqu’il arriva au salon, une de ses connaissances vint l’aborder. C’était une jeune femme d’une vingtaine d’année habillée avec raffinement


« _Oh mon ami, c’est affreux, un autre noble a été tuer hier. J’ai essayé de venir vous le dire, mais je ne vous ai point trouvé.
Oh mais qu’est ce la, que vous ai t’il arriver ? »

Elle venait de constater la blessure de l’ange. Celui-ci lui sourit avec fausse gentillesse.

« Oh rien, un petit incident avec notre capitaine.
_ Quoi c’est cette horrible femme qui vous a fait ceci !? Mais pourquoi donc ?
_ Un malentendu ma chère, elle a simplement trouver en ma personne un bon récepteur de ses pulsions quelques peu sadique je dois vous l’avouer. Si elle ne s'était pas arrété, je crois bien que je serais mort à l'heure ou je vous parle. »
Xyno souriait tristement, comme s’il était navré de cette histoire, mais qu’il n’en voulait pas au capitaine. Et la jeune noble tomba dans le panneau.

« Mais mon ami, vous devez en alerter notre Abis. Cela ne peux pas se passer comme ça. Venez donc vous asseoir. »

Xyno se laissa faire, il s’installa dans un fauteuil confortable, entouré d’une assemblé de noble plus avide les uns que les autres de savoir ce qui s’était passé. Et l’ange ne se fit pas prié pour leur raconter. Il jouait à merveille la comédie.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annice Appolodoros
Capitaine de Shin-sai
Capitaine de Shin-sai
avatar

Féminin
Nombre de messages : 376
Age : 28
Emploi : capitaine
Date d'inscription : 28/06/2006

Identité
Affinités: Alfred, Alex, Onyx, Mel
Lieu de Naissance: Ex Mine de Glace
Age: 22 ans

MessageSujet: Re: 7 Avril   06.08.07 23:07

[7 Avril / Matinée / Appartement de Xyno -> Salon de nobles]


Annice entra dans la pièce, elle commençait à en avoir vraiment marre de traverse le château. Un de ses hommes lui avait annoncé que des nobles commençaient à créer des polémiques a cause du messager de la mort. Elle allait finir par l’étriper se tueur. Il ne pouvait pas lui donner un moment de répit.
Annice arriva en quelque minute devant la porte ou on lui avait dit que ça remuait beaucoup. Elle inspira profondément et poussa la porte. Ils étaient nombreuse, rien en pouvait plus l'étonné sauf la présence de celui qu'elle avait torturer la veille. Il manquait plus que ça.
Elle était encore en costume officiel, elle était presque habillée comme un homme. Elle était très élégante malgré tout.

"Bonjour mesdames, mademoiselle, messieurs, j'aimerais m’excuser de vous déranger du sort, mais on m'a rapporté vos inquiétudes. Je tien a préciser que le messager de la mort n'est pas de votre rang? Nous pensons que c'est un domestique, et c'est une véritable spécialité en ce qui consterne les meurtres. A premier vu il n'est pas à la solde des rebelles. Ses victimes son choie en fonction de leur actes."

Elle ne pouvait pas non plus demander tout els horrible chose qu'avaient du faire ces personnes. Déjà par ce que personne ne lui dirait, et même si ils se confiaient elle allait avoir une liste immense.

"Ceux qui le désirerons auront à leur disposition une garde rapprocher. Sachant que le messager prévient ses victimes je serais sur place le jours indiqué par le mot. Je vous demande donc de coopérer et d'aller me faire quérir des que vous recevrez un mot."

Annice finit de parler elle s'attendaient a de mauvaises remarque comme à chaque fois. Elle resta don très calme prêt à tout recevoir en pleine figure. Elle avait l'impression que le noble qu'elle avait torturé avait une influence sur ceux qui l'entourait. Il était comme protégé par eux. De plus il était seul à être assit.

_________________


je vous hais autant que je vous aime!(alfred/ alex)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyno
Elu de Dieu - Noble
Elu de Dieu - Noble
avatar

Masculin
Nombre de messages : 705
Emploi : Elu de Dieu
Date d'inscription : 02/09/2006

Identité
Affinités: Kara
Lieu de Naissance: Ex Mine du Soleil
Age: 28 ans

MessageSujet: Re: 7 Avril   06.08.07 23:29

[7 Avril / Matinée / Salon de nobles]

Xyno venait de raconter en détail les tortures que lui avait fait subir Annice. Il était resté assez flou sur le début de leur entrevue et sur les paroles qu’ils avaient échangées, mais le plus part des nobles s’en moquaient. Ce que venait de révéler l’ange était une vraie bombe, car à première vue le capitaine n’avait aucune raison d’agir de la sorte et autour de Xyno une rumeur commença à se répandre comme quoi bientôt il serait débarrassé de cette femme que la plus part considérait comme incapable, du fait que l’affaire du messager de la mort n’était toujours pas résolu.
Mais l’ange restait encore plus flou sur ce qu’il allait faire par la suite. Ses amis, enfin ce qui se croyaient ses amis, lui conseillaient de tout dire à l’Abis et de demander réparation, mais l’immortel trouvait quelques excuses au comportement d’Annice comme s’il n’avait pas voulut l’accuser encore plus.

Les nobles étaient en pleine discussion lorsqu’une personne ouvrit la porte de leur salon et entra, et cette personne n’était autre que le capitaine, le principal sujet des conversations du moment. A son entrée, il y eut un grand silence et Xyno s’installa un peu plus confortablement dans son fauteuil, comme s’il s’apprêtait à savourer un spectacle divertissent.
Tous l’écoutèrent, certains murmurant quelques commentaires à leur voisin d’autre hochant la tête avec inquiétude.

A ses cotés, l’ange voyait son amie bouillir de rage. Il savait que plusieurs différents avaient déjà séparé les deux femmes et l’accident de la veille l’avait exaspérer. A la fin de son discours, la jeune femme se leva et se dirigea d’un pas ferme et les lèvres pincés vers le capitaine.


« Comment osez vous vous présenter devant nous alors que hier vous étiez en train de torturer cet homme. Elle désigna Xyno du doigt. Vous êtes incapable d’arrêter cet assassin qui s’en prend à nous, mais pour torturer des innocents vous êtes fortes. J’espère que bientôt notre mine sera débarrassée de gens tel que vous ! »

Et cette noble s’en serait encore donnée à cœur joie si Xyno ne s’était pas levé et n’avait pas posé sa main sur son épaule. Elle se retourna en balbutiant.

« Christopher ? »

Xyno lui sourit. C’était en effet son nom d’emprunt. Ici il s’appelait Christopher Eavan.

« Voyons ne vous mettez pas dans un état pareil à cause de ce petit incident. »

Puis s’adressant au capitaine il ajouta avec les traits plus durs.

« Excusez le comportement de ma jeune amie, mais elle est encore sous le choc de ses nombreux assassinats. »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annice Appolodoros
Capitaine de Shin-sai
Capitaine de Shin-sai
avatar

Féminin
Nombre de messages : 376
Age : 28
Emploi : capitaine
Date d'inscription : 28/06/2006

Identité
Affinités: Alfred, Alex, Onyx, Mel
Lieu de Naissance: Ex Mine de Glace
Age: 22 ans

MessageSujet: Re: 7 Avril   07.08.07 0:06

[7 Avril / Matinée / Salon de nobles]

Mon dieu qu'elle nom ridicule. Annice ne pu empêcher de laisser échapper un gloussement. Ce n’était pas pour faire de la provocation, même si cette femme lui tapait sur le système. Alors comme ça il avait tout raconté elle aurai du s'en doutait qu'il voulait la piéger.
En plus il osait feindre la sympathie à son égard. Cette situation était tout simplement ridicule, mais devant autant de noble elle en pouvait rien faire. Elle c'était avoir. Mais comment cet homme avait réussi à sortir aussi facilement des catacombes. Il était trop dangereux pour qu'elle se permette de rester en sa présence.
Elle ne donna pas suite au sujet que la femme avait lancé.

"Je ne suis pas venu ici pour ça! Jusqu’à présent les victime m'on caché les lettres reçu par le tueur. Je ne peu attraper un tuer si vous le protégez a cause de votre trop grand estime de vous même."

Annice regarda les autres nobles. Elle avait préféré ignorer la prestation de christophe. Rien que de penser à son nom cela ne la faisait rire.

'J’espère avoir était claire avec vous! Si l'un d'ente vous reçoit un message je veux être prévenue, je ferais moi même une protection rapproché. Comme le meurtrier semble agir la nuit vous pourrez dormir sur vos deux oreilles.'

Puis elle regarda la femme il fallait qu'elle soit dure pour leur faire comprendre l'ampleur du problème.

'Mademoiselle, on fait un monde avec tous ce qu'il y a. regarder je fais des effort pour protéger un bande d'imbécile avide.'

Ça faisait du bien. Bon elle allait sûrement avoir mal par la suite. Mais elle n'en pouvait plus. un minimum de respect c'était pas trop demandé.

_________________


je vous hais autant que je vous aime!(alfred/ alex)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyno
Elu de Dieu - Noble
Elu de Dieu - Noble
avatar

Masculin
Nombre de messages : 705
Emploi : Elu de Dieu
Date d'inscription : 02/09/2006

Identité
Affinités: Kara
Lieu de Naissance: Ex Mine du Soleil
Age: 28 ans

MessageSujet: Re: 7 Avril   07.08.07 14:27

[7 Avril / Matinée / Salon de nobles]

La pauvre noble reçut très mal la dernière remarque du capitaine, elle pinça les lèvres, elle était prête à se jeter sur l’officier, mais Xyno avec un sourire timide la contint, en posant sa main sur son épaule et en l‘invitant à s’asseoir à sa place, ce qu’elle fit non sans foudroyer Anice des yeux. Charmant, vraiment charmant tout ce petit manège.

L’ange avait acquiescé de la tête les paroles du capitaine, mais bien sur il n’allait sûrement pas prévenir cette femme au cas ou il recevrait lui aussi un not du messager de la mort. Mais cette situation lui avait donné une idée, il ne savait pas si il l’exploiterait ou pas, c’était en fonction du capitaine et de ses agissements. Il sentait toujours contre sa peau la lanière du fouet traçant une ligne rouge sur son torse. Et il n’était pas du genre à pardonner, malgré ce qu’il laissait penser.


Christopher s’était acquis au fil des mois une bonne réputation. Il était connut comme un noble sérieux et aimable, de bonne compagnie. Il s’était peu à peu fait un réseau dans les nobles et à la moindre nouvelle, on venait e prévenir sans qu’il n’ait rien demander. En plus il s’amusait bien à voir ses gens gavés de luxure et de fierté.

« Merci chère capitaine. Je crois que nous avons tous comprit votre message et vos intentions louables à notre égard. »

Un sourire niais avait prit place sur son visage, il se retourna pour voir l’état de sa soit disant amie. Elle était encore en état de choc. L’ange la trouva plutôt mignonne avec cet air colérique et scandalisé, du bout de ses longs doigts fins, il remit en place une mèche de sa chevelure brune.

Il s’agenouilla auprès d’elle et lui chuchota loin des oreilles des nobles et du capitaine.


« Ne vous inquiétez pas ma chère, cette femme paiera un jour. Mais nous avons encore besoin d’elle, alors patience. »

Puis Xyno se redressa et se retourna vers Annice.

« Autre chose capitaine ? Vous êtes dans un salon de noble, et je doute que votre place soit ici en ce moment. »

Sa voie était légèrement sarcastique, quelques gloussements se firent entendre dans son dos. Pathétique …

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annice Appolodoros
Capitaine de Shin-sai
Capitaine de Shin-sai
avatar

Féminin
Nombre de messages : 376
Age : 28
Emploi : capitaine
Date d'inscription : 28/06/2006

Identité
Affinités: Alfred, Alex, Onyx, Mel
Lieu de Naissance: Ex Mine de Glace
Age: 22 ans

MessageSujet: Re: 7 Avril   07.08.07 20:56

[7 Avril / Matinée / Salon de nobles]

Annice vu que le noble réconfortait la femme a qui elle avait rabattu de caquet. Cette scène lui inspira que de la m'éprise pour cette femme incapable d'avoir une réponse a la hauteur de son porte monnaies.

« Autre chose capitaine ? Vous êtes dans un salon de noble, et je doute que votre place soit ici en ce moment. »

"C’est seulement a moi de décider!"

Il devenait plus qu'agaçant à jouer sur plusieurs tableaux. La femme semblait y croire à son petit jeu. C’était, il fallait l'admettre un bon acteur, sauf qu'Annice était une bonne critique. Et cet homme ne lui plaisait pas. Elle c'était certes avoir, mais il était noté dans sa mémoire le Christopher
Comme elle n'avait plus rien à dire elle s'inclina et fit demi tour. L’ambiance dans cette salle était plus que désagréable. Comme un homme pouvait il tenir face a se débordement de bêtise. Pourquoi la richesse et le pouvoir semblaient rendre les bêtes.

"Je vous souhaite une bonne continuation de journée."

Elle se retourna et s'inclina encore une fois. Elle regarda Christopher dans les yeux. Ses yeux étaient emplis de fureur, elle finirait par savoir ce qu'il a dans la tête.
Elle ouvrit la porte et partit laissant ces imbéciles ensemble.
Elle profita de se moment de pose pour aller dans sa chambre se reposer. Elle avait un de ces mal de tête. Et tout ça a cause des rebelles. En tan que une des chefs des hangeki elle devait être informé de tous ce qui se passait. Et les rebelles qui n'étaient pas organisé, faisaient des petites attaques isolées un peu partout dans la mine. Ce qui lui demander une attention permanente.

_________________


je vous hais autant que je vous aime!(alfred/ alex)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyno
Elu de Dieu - Noble
Elu de Dieu - Noble
avatar

Masculin
Nombre de messages : 705
Emploi : Elu de Dieu
Date d'inscription : 02/09/2006

Identité
Affinités: Kara
Lieu de Naissance: Ex Mine du Soleil
Age: 28 ans

MessageSujet: Re: 7 Avril   08.08.07 3:24

[7 Avril / Matinée / Salon de nobles]

Xyno s’amusait, il voyait devant ses yeux le capitaine essayait de s’enfuir, de quitter cette salle hostile sans perdre la face. Elle n’y arriva qu’à moitié. Mais au moins, elle ne s’était reçut aucun objet. Son agressivité envers l’immortel montrait à quel point elle devait le détester à présent, pourtant elle était encore loin de se douter jusqu’ou pouvait aller le noble et à quel point il pouvait encore l’humilier et la faire souffrir. Ce qui venait d’arriver n’était qu’un bref aperçu. Il soutint son regard, avec un sourire moqueur sur les lèvres.

Après le départ du capitaine, un bruit de rumeur envahi la salle, chacun voulait donner son avis sur ce qui venait de se passer. Certain vinrent féliciter Christopher pour avoir tenu tête à l’officier, d’autre lui jetèrent des regards de reproches. Cela commençait, la division même au sein des nobles. L’ange cachait son sourire.
Après avoir rendue plusieurs accolades, il se dirigea vers la pauvre noble toujours en état de choc. Il s’accroupit à coté d’elle et lui tendit la main.


« Vous accepteriez peut être de dînez avec moi pour vous remercier d’avoir prit ma défense. Même si cela était inutile, cela me touche. »

Son sourire était à craquer, et la jeune femme n’y résista pas longtemps. Elle se releva d’un bond pour passer son bras à celui du noble. Un homme mûr et séduisant qui plus est rebelle et mystérieux, elle ne pouvait pas demander mieux.
Xyno en bon comédien qu’il était lui adressa un sourire et ils dirent rapidement au revoir aux autres nobles avant de prendre congé.

L’ange fit un détour par ses appartements toujours accompagnés par la jeune femme pour signaler à Alex qu’il ne rentrerait pas dîner et qu’il reste sagement à l’attendre.

Puis, la noble au bras, Xyno se dirigea vers la sortie du palais. Il avait prévue d’inviter cette jeune demoiselle à un restaurant avant de profiter des joies de l’après midi pour se distraire un peu. L’air rebelle et courroucé qu’avait eut cette humaine en le défendant était vraiment trop mignon pour que Xyno s’en prive.


-> Village

_________________



Dernière édition par le 14.08.07 18:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Telles
Ex Roi des Voleurs
Ex Roi des Voleurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 606
Emploi : Roi des voleurs
Date d'inscription : 29/08/2006

Identité
Affinités: Annice, Alfred, Calintz
Lieu de Naissance: Mine de Sable
Age: 23 ans

MessageSujet: Re: 7 Avril   14.08.07 10:51

[7 Avril / Aprés Midi / Appartements Xyno -> Couloirs]

Alex était prostré dans un coin de la pièce, le dos appuyer contre le mur, les jambes repliées sur elles même. Il regardait fixement la porte, attendant avec anxiété le retour de son tortionnaire. 3 ans qu’il vivait avec cette créature, ni humaine, ni ange. Il n’arrivait toujours pas à le comprendre, mais il avait apprit à s’endurcir et à accepter les choses sans ronchonner comme avant. Son arrogance et son franc parler n’avait pas tenu longtemps devant les tortures de Xyno. Maintenant il en était réduit au silence pour résister, résister au fait de venir vraiment le jouet de cet être, d’être privé de toute liberté, et cela il ne pouvait s’y résoudre. Il voulait encore rêver qu’un jour il serait de nouveau libre et indépendant, mais ce n’était que des rêves. Après tout il ne lui restait plus que cela … et son amour pour Annice.

Il tenait contre son torse, prêt de son cœur un petit mouchoir blanc ou était marqué les initiales du capitaine. Alex avait désobéi à Xyno et était allé le voler dans sa chambre. Il n’avait toujours pas oublié cet art, mais il n’était plus que l’ombre du roi des voleurs, fier et conquérant. Il avait caché le précieux tissu loin de l’ange et à chaque fois qu’il était seul il le sortait pour respirer l’odeur de sa bien aimé. C’était sa seule consolation, il voyait Annice dans les couloirs, dans le parc mais il ne pouvait pas lui parler, pas la prendre dans ses bras … il ne pouvait rien faire. En plus si elle avait déjà reconstruit sa vie avec quelqu’un d’autre, Alex se refusait de lui gâcher ce bonheur, il la protégé, à sa manière, dans l’ombre, il avait passé n pacte avec cet être vil qui devait tous les sauver des Abis.

Il pouvait voir de sa place son reflet dans le miroir. Il avait bien changé. Ses yeux rouges paraissaient éteints, ses traits étaient tiré, il était plus maigre qu’avant, ayant aussi perdue de la musculature. Son corps était recouvert de cicatrice laissant de petites lignes blanches sur sa peau. Alex supportait mal de se voir ainsi, aussi affaibli et diminuer.

Le voleur baissa la tête, laissant ses cheveux recouvrir son visage et caché cette vision de lui-même. Il n’avait même pas de souvenir à quoi se raccrocher, chacun avait été souillé et fouillé par l’ange qui les avaient tous démonté. Il ne lui restait rien à part ses chimères. Plus personne ne viendrait le sauver maintenant, il en était sur, et Xyno ne le laisserait plus jamais partir. Il savait trop de chose… beaucoup trop de chose.

La révélation que lui avait fait l’immortel la veille l’avait bouleversé, même s’il avait essayé de le cacher à Xyno … en vain. Annice avait elle aussi changé … pensait elle toujours à lui ou avait elle définitivement tourner la page sur leur histoire. Et pourquoi avoir torturer toutes ses personnes ? Alex était dans le flou encore maintenant. Toute la matinée il avait essayait de trouver des réponses valables et plausibles. Et puis l’ange l’avait entraîné dans son lit … encore une fois. Le voleur avait arrêté de faire le compte depuis bien longtemps, il était à la merci de l’immortel. Et même ses baisers avaient remplacé le souvenir de ceux d’Annice.

Il rangea le mouchoir dans sa chemise, le laissant prêt de son cœur et se leva. Il ne pouvait plus supporter de rester enfermé ici, confronter à son reflet. Voila qu’il attendait Xyno depuis plusieurs heures, et puis l’ange lui avait dit qu’il allait mangé avec quelqu’un, donc il devait en avoir pour toute l’après midi avec un peu de chance.

Il se dirigea vers les couloirs, prit soin de regarder s’il n’y avait personne et sortit de l’appartement en fermant la porte doucement. D’un pas encore un eu timide, il se dirigea vers les jardins.

_________________
Blank page. Blank Memory.
A bottomless abyss opens under my feet.
Because you deprived me of my memories.
And in a world or the innocence is next to the blood,
I have no true identity.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyno
Elu de Dieu - Noble
Elu de Dieu - Noble
avatar

Masculin
Nombre de messages : 705
Emploi : Elu de Dieu
Date d'inscription : 02/09/2006

Identité
Affinités: Kara
Lieu de Naissance: Ex Mine du Soleil
Age: 28 ans

MessageSujet: Re: 7 Avril   14.08.07 23:19

[7 Avril / Aprés Midi / Couloirs devant les appartements de Xyno]

Cette petite sortie n’avait pas été finalement totalement gâche. Bien sur il avait dut repousser un rendez vous qui aurait put être distrayant, mais en échange, il avait rencontré ce jeune rêveur. Le frère de Onyx … ils ne se ressemblaient pas. Calintz lui avait parut hors du monde, timide et manipulable, ce qui pourrais s’avérer utile pour la suite. Mais l’immortel savait que l’Abis de la mine de sable n’était pas aussi faible, il aurait du mal avec lui, Dieu ne lui avait pas donné son apparence pour rien.

Le malaise qui l’avait saisit en début d’après midi ne passait toujours pas. L’ange ne l’expliquait pas, il n’était ni malade ni gravement blessé en dehors des plaies que lui avaient fait Annice, cet état n’était pas justifié. Le message de Dieu, car sa devait en être un était bien ambiguë pour Xyno qui ne parvenait pas à la déchiffrer. Signifiait il qu’il était en danger ? Qu’on l’avait découvert ? Qu’il était arrivé quelque chose à Alex ? Toutes les possibilités étaient ouvertes. Mais déjà il pouvait en rayer une, une qui concernait Alex, car Xyno allait bientôt arriver à ses appartements ou devait l’attendre sagement le voleur.

Il fut arrêté par un noble, âgé d’une trentaine d’année et qui lui demanda ce qu’il avait pensé de l’intervention du capitaine. L’ange qui pestait en lui-même contre cet humain lui adressa un grand sourire et lui dit aimablement qu’il n’avait guère de temps à lui accorder. L’homme parut offusqué et s’en alla à grands pas. Au moins un soucis en moins.

Lorsqu’il arriva aux abords de ses appartements, il ralentit. Il venait d’entendre une porte claquée. Xyno regarda à l’angle du couloir qui se trouvait devant ses appartements. Il vit le voleur sortir timidement pour se diriger vers les jardins. Vraiment ce pauvre Alex n’avait pas de chance. Mais cette situation allait sourire à l’ange qui voyait déjà l’ombre des douleurs qu’il allait lui infliger en punition. Il s’approcha furtivement dans son dos, allant plus vite il le rattrapa et les derniers mètres il courut pour enlacer Alex par derrière. Passant ses mains autour de sa taille, il posa sa tête contre son épaule et dit avec un sourire mesquin :


« Alors comme ça on voulait se dégourdir les jambes ? Pourtant je t’avais dit de rester bien sagement dans mes appartements et de m’attendre non ? C’est bien ce que j’ai dit n’est ce pas ? »

Xyno avait soulevé la chemise de l’homme et passer maintenant ses mains contre sa peau. Il laissait derrière ses caresses du givre et un teint bleuté, témoignant du froid qu’il imprégnait dans le corps du voleur. Après avoir glacé pratiquement tout son torse, Xyno passa une main sur sa joue, laissant la aussi une trace bleuté et caressa ses lèvres qui gercèrent.
Il approcha ses propres lèvres de son oreille pour lui susurrer :


« Alex, Alex … quand apprendras tu l’obéissance ? La leçon n’est pas toujours rentrée à ce que je vois ... dommage … »

L’ange se réjouissait plutôt de ce manque d’obéissance, il lui permettait de s’amuser encore avec ce jouet. C’est alors que Xyno vit dépasser de la chemise du voleur un mouchoir blanc. Il ne se souvenait pas avoir déjà vu sa dans son appartements, curieux il s’en saisit et se recula de quelques mètres pour observer l’objet. Dessus il y avait les initiales « A.A. ».
Il ne fallait pas être devint pour deviner à qui appartenait ce mouchoir. L’ange comprit soudain que Alex sortait souvent sans son autorisation et s’adonnait certainement encore à son ancienne passion du vol.


« Intéressant … Alors il te faut un mouchoir pour te rappeler l’odeur de ta bien aimée … héhé. »

Le rire de l’immortel était sarcastique. Dans un geste théâtral il apporta le mouchoir à ses lèvres et le sentit. En effet il dégageait une légère odeur.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Telles
Ex Roi des Voleurs
Ex Roi des Voleurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 606
Emploi : Roi des voleurs
Date d'inscription : 29/08/2006

Identité
Affinités: Annice, Alfred, Calintz
Lieu de Naissance: Mine de Sable
Age: 23 ans

MessageSujet: Re: 7 Avril   18.08.07 14:38

[7 Avril / Aprés Midi / Couloirs devant les appartements de Xyno]

Alex s’arrêta net en sentant derrière lui une personne s’approcher. Il n’avait pas besoin de se retourner ou d’entendre la voie de celui qui était en train de l’enlacer pour le reconnaître. Il sentit la tête de Xyno reposer sur ses épaules. Le voleur savait ce qui l’attendait, une boule au niveau de son ventre s’était formée. Ce n’était pas de la peur mais de l’anxiété, il se demandait quand allaient venir les douleurs, car elles allaient forcément arriver. Maintenant Alex connaisait bien le procédé de l’ange, à la moindre faute, au moindre écart, c’est en quelque sorte la punition, comme à l’école. Mais là, la punition ne consiste pas à recopier des lignes …

Aux questions de Xyno, le voleur préféra rester silencieux. Autrefois il ne se serait pas gêné pour répondre une réplique sarcastique, même dans sa situation délicate. Mais ses 3 ans lui avaient apprit le silence, cela ne servait plus à rien de résister comme cela. L’ange maîtrisait suffisamment les mots et les émotions pour les retourner contre lui.
Lorsque les mains de l’immortel soulevèrent sa chemise et commencèrent leurs caresses sur le torse du voleur, Alex se crispa et tout son corps se raidit à l’attente d’une douleur foudroyante. Mais au contraire, cette fois ci il semblait que Xyno ait décidé de prendre son temps. Sous les doigts fins de l’ange, le roi des voleurs sentait le froid s’insinuer dans sa peau, imprégner sa chair. Son souffle devint vite froid. Il commençait à se laisser abandonner à cette froideur, toute sa peau était recouverte d’une mince couche de givre et il ne sentait plus les caresses de l’ange.

Puis ce fut sa joue et ses lèvres qui furent glacées. L’obéissance … certainement qu’il ne l’apprendrait jamais. Ce n’était pas dans son tempérament de se laisser aveuglé et de se laisser faire, d’obéir aveuglément à quelqu’un et de n’être finalement qu’une coquille vide. Il était peut être un pantin entre les mains de l’ange, mais il cherchait toujours à résister, à sa façon et à son niveau, avec les armes qu’il possédait.

Xyno aurait put continuer à le geler, il aurait put même glacer ses organes et le faire mourir à petit feu que Alex n’aurait rien dit. Il était déterminé à ne plus se laisser faire, il ne voulait pas rentrer dans le jeune de l’ange. Des frissons parcouraient tout son corps et il avait la chair de poule. Il se sentait engourdi, le sang n’arrivait pas à atteindre tout les organes et les muscles. Chaque respiration lui était pénible.

Le voleur commençait petit à petit à tomber dans le doux sommeil des glaces … mais lorsque Xyno prit le mouchoir d’Annice qu’il conservait sur lui, ce fut un électrochoc pour le jeune homme qui ouvrit d’un coup les yeux. Alors que l’immortel s’était reculé pour mieux voir le bout de tissus, il se retourna pour lui faire face avec quelques difficultés à cause du givre qui recouvrait son torse. De la haine brillait dans ses yeux. Encore qu’on s’attaque à lui cela pouvait passer, mais il ne pouvait pas laisser Xyno s’en prendre à Annice ou tout ce qui la représentait. Il regarda d’un air franchement dégoûté l’immortel sentir à son tour le mouchoir.

Dans une impulsion, il se précipita sur son tortionnaire et lui arracha des mains le précieux souvenir. A plusieurs endroits, son torse saignait et il fut obligé de s’aider du mur du couloir pour rester droit. Sa respiration était accélérée.

« Tait toi ! Tu ne sais rien de notre amour ! Et même si tu as fouillé mes souvenirs, tu ne peux pas comprendre. »

Les lèvres du voleur étaient elles aussi en sang, Alex lui avait crié ses mots tant il était énervé. Cet être était vraiment détestable. Une lueur de haine brillait dans ses yeux rouges et Alex gardait serré contrer son cœur le mouchoir.

Le voleur baissa la tête pour reprendre son calme, sachant pertinemment que si il continuait comme ça, Xyno allait avoir ce qu’il voulait et que cela ne le ferait que encore plus souffrir. Il cracha par terre le sang qui avait pénétré dans sa bouche puis relevant la tête pour fixer son regard dans celui de l’immortel, il s’essuya les lèvres.

« Pourquoi ? Pourquoi détestes tu si ardemment ce sentiment ? Xyno, tu n’es animé que par de la haine ! Mais arrête de t’en prendre à Annice ! Cela faisait partit de notre pacte ! »

Alex haletait, sa respiration devenait sifflante et de plus en plus irrégulière. Il semblait que la glace qui avait pénétré son corps ait touché ses poumons.
Le voleur avait sacrifié sa liberté, toute sa vie pour protéger Annice. Il n’avait pas trouvé d’autre moyen. Il ne regrettait pas ce choie, il savait que c’était le bon … mais il avait peur que cela ne suffise pas pour la protéger. Il aurait tellement aimé être auprès d’elle, l’aider, la soutenir dans l’adversité … mais c’était impossible.

Xyno s’était chargé de rendre cela … impossible … pour toujours.

_________________
Blank page. Blank Memory.
A bottomless abyss opens under my feet.
Because you deprived me of my memories.
And in a world or the innocence is next to the blood,
I have no true identity.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annice Appolodoros
Capitaine de Shin-sai
Capitaine de Shin-sai
avatar

Féminin
Nombre de messages : 376
Age : 28
Emploi : capitaine
Date d'inscription : 28/06/2006

Identité
Affinités: Alfred, Alex, Onyx, Mel
Lieu de Naissance: Ex Mine de Glace
Age: 22 ans

MessageSujet: Re: 7 Avril   19.08.07 15:46

[7 Avril / début d'après midi / dans ses appartements]

Annice venait de rentré de son entretien avec les noble elle était très en colère. Sa haine lui dévorait le coeur. Elle avait envie de tout casser dans sa chambre. Elle ne contrôlait plus rien. Elle ferma sa porte à double tour et envoya voler tout les beau produit qu'elle avait. Ils se brisèrent sur le sol. Elle fit tomber sa commode par rage. Elle voulait faire évacuer sa douleur. Mais rien n'y faisait son coeur allait exploser. Elle attrapa ses rideau pour els déchirer. Alors qu'elle les attrapa sa main blessée par les nombreuses tortures commença à la brûler. Étonné elle enleva son gant sa main était devenue bleu.
Mais que lui arrivait t'il? La douleur se faisait encore plus forte sa main en était paralysé. Elle criait de douleur. Des larmes commençaient à couler. Elle était froide.
Annice se laissa tomber à terre. Ses larmes sur le sol formèrent alors une phrase:

Toi le deuxième enfant de la mine de glace, la mort de ta soeur dépose sur toi la glace maudite...

Azeleen avait était tué mais pourquoi annice devait en subir les conséquences? Elle ne savait pas comment calmer sa douleur. Celle de son coeur était tout aussi présente. Annice pleurait elle n'avait personne pour se confier. Personne ne pouvait la prendre dans ses bras pour la consoler. Elle avait tellement mal tout son être en avait marre de cette vie. Elle était tout le temps seul à braver la haine des autres. Personne n'était là pour calmer la sienne. Les noble la rendait encore plus furieuse qu'avant. Et elle devait épargner Alfred de sa souffrance.

"Alex, pourquoi tu m'as quitté, je me sens si seul..."

Tout le monde souhaitait sa mort elle ne vivait plus que pour protéger alfred. Son âme était vouée au enfer. Elle avait depuis le départ d'Alex, un grand vide...

"Pourquoi… pourquoi dieu, m’as-tu privé d’amour… qu’ais je fais ?"

Ses larmes coulaient sans qu’elle puisse faire quoi que se soit. elle aurait tant aimé que quelqu'un lui vienne en aide. mais personne, personne ne pouvait l'aider.
elle ne savait pas comment sortir de se cercle visieux. elle ne pu que dire quelque mort avec les forces qui lui restaient.

"A l'aide!"

_________________


je vous hais autant que je vous aime!(alfred/ alex)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyno
Elu de Dieu - Noble
Elu de Dieu - Noble
avatar

Masculin
Nombre de messages : 705
Emploi : Elu de Dieu
Date d'inscription : 02/09/2006

Identité
Affinités: Kara
Lieu de Naissance: Ex Mine du Soleil
Age: 28 ans

MessageSujet: Re: 7 Avril   19.08.07 19:15

[7 Avril / Aprés Midi / Couloirs devant les appartements de Xyno -> Appartements de Xyno ]

L’immortel s’amusait de voir la réaction d’Alex. Ce jeune homme était vraiment amusant. Il résistait toujours à l’ange même après 3 ans de tortures diverses. D’ailleurs si sa n’avait pas été le cas, Xyno se serait séparé du voleur depuis longtemps. C’était un cercle vicieux pour l’humain, si il craquait et devenait docile il perdait le reste de liberté, il perdait sa fierté, mais tant qu’il continuerait à résister à l’ange, celui-ci s’amuserait encore et le garderait en son pouvoir.

Xyno adorait les yeux du voleur, rouge sang, plein de haine. Il soutenait son regard avec un air amusé, le mouchoir en main. Mais le voleur se précipita sur lui pour le reprendre, l’immortel ne l’aurait pas crut capable de se rebeller comme cela, mais cela ne faisait que renforcer son amusement. Avec la glace qui recouvrait le torse du jeune homme, ses mouvements étaient difficiles et il s’était mit à saigner. Le fait que Alex crie le dérangeait un peu, ils étaient encore dans le couloir, si quelqu’un arrivait, ce n’était pas bon pour ses affaires. En plus l’ange n’avait toujours pas élucidé ses malaises qui l’avaient prit.
Il regarda froidement le voleur s’appuyer contre le mur, cracher le sang.

Ses paroles l’avaient touchés plus qu’il ne le montrait. Elles avaient fait resurgir en lui d’anciens souvenirs des souvenirs douloureux pour la plus part, qu’il s’était efforcé d’oublier puisque Dieu n’avait pas crut bon de les effacer de sa mémoire. Son regard était devenu froid, il semblait vide. Amour … haine, des sentiments si opposé et pourtant similaire, ils vous dévorent, effacent toutes les autres émotions, s’emparent de vous, vous obsèdent. Xyno eut alors le désir de détruire l’amour qui unissait le voleur à sa bien aimée. Il n’avait jusque la que jouer avec les sentiments d’Alex, mais il était désormais décider à détruire cette relation.

L’ange s’approcha du jeune homme, le saisit au bras et le traîna dans ses appartements dont il ferma la porte à clé. Il alla en suite s’asseoir dans un des canapés, n’ayant toujours rien dit. Son visage était froid, dur, impassible
.

« Tu ne pourrais pas comprendre humain ! En effet notre pacte stipule que je ne ferais aucun mal à Annice, et je ne peux que le respecter. Que crois tu qu’elle penserait en voyant à quoi tu es réduit pour la protéger elle ? Tu n’es qu’un pantin entre mes mains, tu n’es plus rien. Le roi des voleurs n’existe plus. Penses tu qu’elle t’accueillerait les bras ouverts après ses 3 années d’absence ? Alex arrête de vivre avec tes chimères … »

Son ton était dur. Il s’était installé confortablement dans le fauteuil.

« Viens ici ! »

Ses ordres n’étaient pas discutables. Alex avait lui aussi des engagements vis-à-vis de leur pacte, et il devait les respecter pour protéger Annice.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Maître du jeux
avatar

Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: 7 Avril   21.08.07 22:03

[7 Avril / début d'après midi / Couloir devant l'appartement d'Annice]



Aidan était un jeune officier d’une vingtaine d’année. Il avait obtenu une promotion il y avait à peine quelques jours, il était désormais affecté à la surveillance du village. Sa première mission était de trouver les rebelles et de les signaler au capitaine. Mais jusque la, il avait était déçu de constater qu’ils n’avaient pas grands indices pour retrouver les conspirateurs. C’était un bel homme, il avait des yeux bleuet des cheveux blond. Son uniforme était celui d’un officier, mais il avait un coté plus détendu, il n’avait pas attaché tous ses boutons et ses manches n’étaient pas retroussés. Il marchait d’un pas rapide décidé à mettre les choses au clair avec ses hommes et à leur remonter sérieusement les bretelles si il le fallait. Malgré son jeune âge il ne manquait pas d’autorité, mais il était trop fougueux, d’ailleurs ses instructeurs n’avaient pas arrêté de lui dire. Mais il fallait bien un peu de dynamisme pour relancer la chasse aux rebelles. Elle était au point mort depuis quelques semaines, mais l’officier avait entendu parler de l’organisation qui s’occuper de cette affaire et savait que le capitaine était l’un des dirigeants. Lui-même n’avait rien contre ses rebelles, mais c’était les ordres et il devait les exécuter.

Alors qu’Aidan traversait l’étage des appartements il entendit un cri venir d’une des chambres qu’il reconnut immédiatement comme celle du capitaine. Il essaya de l’ouvrir sans grand succès, la porte était verrouillée de l’intérieur. Une soudaine excitation et anxiété avaient prit possession du jeune homme. Le crie du capitaine l’avait alarmé plus qu’il ne l’aurait avoué, en plus il lui semblait avoir entendu des pleurs étouffés.
Il connaisait la rancœur des nobles contre cette femme qui faisait tout pour la mine et redoutait une de leur attaque.

« Capitaine vous allez bien ? Qu’est ce qui se passe ? Ouvrez moi s’il vous plait. »

Aidan avait crié suffisamment fort pour se faire entendre d’Annice mais pas de tout le palais entier. Il le prévoyait déjà, cette affaire ne devait pas s’ébruiter pour le bien du capitaine. L’officier aurait bien voulut défoncer la porte, il y était prêt. Son caractère fougueux le lui soufflait, mais maintenant il n’était plus un simple soldat, il était officier et devait se comporter comme tel.
Cependant il prit la décision de compter jusqu’à 3, et s’il n’obtenait toujours pas de réponse, cette fois ci il n’hésiterait pas à défoncer la porte. Ses supérieurs pourraient dire ce qu’ils voudraient, il s’en moquait bien à cet instant et après tout Annice était son plus haut supérieur avant l’Abis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Telles
Ex Roi des Voleurs
Ex Roi des Voleurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 606
Emploi : Roi des voleurs
Date d'inscription : 29/08/2006

Identité
Affinités: Annice, Alfred, Calintz
Lieu de Naissance: Mine de Sable
Age: 23 ans

MessageSujet: Re: 7 Avril   22.08.07 0:21

[7 Avril / Aprés Midi / Couloirs devant les appartements de Xyno -> Appartements de Xyno ]

Alex ne se sentait pas très bien. Le froid qui s’insinuait en lui le gelé de l’intérieur. Il avait l’impression que jamais plus il ne ressentirait de la chaleur. Sa température commençait à chuter et ses lèvres aux teintes bleues tremblaient légèrement. Le rouge de son sang contrastait avec la pâleur de sa peau. Lorsque Xyno le prit par le bras pour le faire entrer dans ses appartements, il se laissa faire. Résister n’aurait servit à rien.
Le roi des voleurs … lui se serait battu, il aurait fait n’importe quoi pour ne pas perdre sa fierté, sa liberté, mais Alex n’était plus cet homme, il avait perdue ses ailes et il s’était retrouvé dans une prison obscure. Il ne pouvait plus résister comme avant. Xyno était plus fort, il n’était pas humain, c’était l’élu de Dieu de surcroît.

Alex s’appuya contre un fauteuil et regarda l’ange s’installer confortablement dans un des canapés. Il remarqua alors le changement d’aptitude de l’immortel à son égard. Il ne souriait plus, ses yeux étaient froids et durs, il semblait avoir perdue tout l’amusement qu’il tirait des tortures qu’il faisait subir au voleur. Il vivait avec cet être depuis suffisamment longtemps pour remarquer ce changement de comportement et pour déduire qu’il avait touché un point sensible lorsqu’il avait parlé d’amour. Il se surprit à être heureux de ce retournement de situation, un peu plus et il en aurait sourit. L’immortel avait une faiblesse, une faille et Alex venait de la trouver. Il allait peut être pouvoir grâce à cela se sortir de cette situation. Alors qu’il était déjà en train de trouver un moyen de profiter de cette faiblesse, il eut comme une sorte d’éclair dans sa tête.
Non il ne pouvait pas faire cela, il ne voulait en aucun cas faire cela, ressembler à Xyno, profiter des faiblesses des autres. Ses 3 ans de vie commune avaient laissé ses traces et Alex devait se battre contre ses nouvelles pulsions, mais il ne voulait pas perdre le reste de droiture qu’il avait réussi à conserver. Il savait que ce n’était pas la bonne solution, mais Alex craignait qu’il n’y en ait pas d’autre.

Les paroles de l’ange lui firent mal, il s’était efforcer longtemps d’ignorer ses sarcasmes quotidien, mais la ce n’était plus la même chose. Et le voleur était mit au pied du mur, Xyno avait raison … il n’était plus rien à part son pantin. Doucement, il baissa la tête. Le roi des voleurs n’aurait jamais fait ça, mais 3 ans de tortures et de souffrances … cela vous change.

« Tu as raison, je ne suis plus rien et je ne peux plus prétendre à l’amour d’Annice ni à une quelconque relation … et cela je te le dois Xyno. Alors laisse moi mes chimères, c’est tout ce qui me reste avec ma haine et ma souffrance. »

Il avait murmuré ses phrases. Il s’en voulait, il se dégoûtait lui-même. Voila à quoi il était réduit, mais il lui restait encore autre chose qu’il n’avait pas dit à l’ange … l’amour qu’il portait à Annice et à ses amis. Il n’avait plus d’espoir depuis longtemps, il ne croyait plus à une libération, ou encore aux hommes. Xyno lui avait fait voir les facettes cachées des humains, il avait été dégoûté par ce qu’il avait vu.

Alex obéi à l’ordre de l’ange, il s’approcha, ses pas étaient devenus plus surs, il avait put recouvrer un peu de force, mais il tremblait toujours. Le voleur aurait voulut rester debout devant Xyno, mais cette nouvelle torture l’avait fatigué, et il n’avait plus l’énergie de résister et de lutter. Il s’agenouilla donc devant l’immortel, la tête basse, il fermait les yeux. Il voulait se concentrer sur ses souvenirs, mais plus aucun ne lui appartenait. Finalement il essaya de se vider la tête. Il n’avait aucune idée de ce que voulait à présent faire l’ange et d’ailleurs il se moquait bien de ses projets, même s’ils le concernaient.

_________________
Blank page. Blank Memory.
A bottomless abyss opens under my feet.
Because you deprived me of my memories.
And in a world or the innocence is next to the blood,
I have no true identity.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annice Appolodoros
Capitaine de Shin-sai
Capitaine de Shin-sai
avatar

Féminin
Nombre de messages : 376
Age : 28
Emploi : capitaine
Date d'inscription : 28/06/2006

Identité
Affinités: Alfred, Alex, Onyx, Mel
Lieu de Naissance: Ex Mine de Glace
Age: 22 ans

MessageSujet: Re: 7 Avril   22.08.07 15:24

[7 Avril / début d'après midi / dans ses appartements]

« Capitaine vous allez bien ? Qu’est ce qui se passe ? Ouvrez moi s’il vous plait. »

Annice reconnues la voie sans problème. Elle regarda vers la porte, c'était la nouvelle officiée. Il venait d'être grader et ce montrer comme ça a une inconnue, c'était pour elle une insupportable idée. Mais la douleur était bien trop grand pour qu'elle puisse répondre quoi que ce soit.
Elle c'était recroquevillé sur le sol. Elle tenait sa main douloureuse contre son ventre. Elle faisait de son mieux pour réchauffer sa main qui l'a brûlait. Elle ne savait plus comment apaisé la douleur.
Son coeur lui aussi lui faisait mal son autre main serré sa poitrine au niveau de son coeur. Il allait exploser à cause de toute la haine accumulée. Elle 'n’arrivait pas comprendre cette douleur elle en savait pas comment en sortir encore moins comment se calmer. Et la douleur commençait.
Annice suait son esprit était complètement perdu. Elle devait se calmer respirer calment. Mais ces nobles l'avaient poussé a bout. Et ce messager dont elle était presque sur de bout l'identité de celui ci. Et Alex ou se trouvait il, pensait il a elle. Elle souffrait le martyr et lui devait sûrement être avec sa maîtresse. Elle l'aimait tellement. Les larmes coulaient sans arrêt. Elle était victime de la malédiction de sa famille, mais elle avait toujours fais attention a ne jamais s'en prendre a azelleen. Pourquoi c'était elle qui devait être punis. C’était injuste.
Elle regarda vers la porte. Elle dis quelque mot mais bien trop faible pour que l'officié les entendent de derrière la porte.

"Ne rentre pas... Je ne veux pas que… tu me voies comme ça…"

Elle ne pouvait pas accepter qu’un homme moins gradé et qui n’avait pas encore sa confiance la voie et partage un moment douloureux avec elle. Elle ne voulait pas lui devoir quelque chose. Annice ne voulait pas se rapprocher de cet homme. Et cet situation allait les rapprocher inévitablement. Annice ne voulait pas de genre amitié.

"alex ou es tu... j'ai tellement mal... aide moi!"

_________________


je vous hais autant que je vous aime!(alfred/ alex)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyno
Elu de Dieu - Noble
Elu de Dieu - Noble
avatar

Masculin
Nombre de messages : 705
Emploi : Elu de Dieu
Date d'inscription : 02/09/2006

Identité
Affinités: Kara
Lieu de Naissance: Ex Mine du Soleil
Age: 28 ans

MessageSujet: Re: 7 Avril   22.08.07 16:47

[7 Avril / Aprés Midi / Appartements de Xyno ]

L’ange était satisfait de l’impact de ses paroles. Jusque la pour lui c’était un jeu de manipuler les sentiments de Alex, il le confrontait à la douleur pour l‘endurcir, mais aussi pour son propre plaisir. Mais maintenant Xyno était décidé à détruire cet humain, il voulait le pousser dans ses retranchements, l’affaiblir mentalement et physiquement pour que son projet aboutisse. Un sourire inquiétant prit place sur ses lèvres lorsque le voleur s’agenouilla devant lui. Le voleur résistait encore, mais l’immortel avait décidé de le confronter à une autre réalité que la souffrance et l’isolement. Il allait prendre plus de risque, mais à cet instant, il voulait faire payer le voleur pour ce qu’il avait insinué et pour sa faiblesse. Un lent processus avait commencé en l’ange.

Xyno regarda le pauvre humain se battre intérieurement contre le froid qui l’envahissait toujours, il tremblait et sa peau était devenue par endroit légèrement bleuté. La tête basse, il avait vraiment l’air d’un serviteur. Sans aucune délicatesse, l’immortel passa une main sous son cou et lui fit relever le visage pour qu’il le regarde dans les yeux. Il restait toujours aussi droit dans le canapé, obligeant Alex à lever la tête
.

« J’ai une petite mission à te confier. Mais elle est bien différente des autres. Sais tu qui j’ai vu aujourd’hui ? Ce cher Calintz … le frère de Onyx. Il n’avait pas l’air en grande forme. Tu vas te rendre dans la salle de réception et te renseigner sur ce qui se passe. Tu pourrais en plus y faire des rencontres intéressantes, mais si tu dis un seul mot sur moi, ou si tu insinues d’une quelconque manière que tu me connais, crois moi que Annice connaîtra les affres de la douleur. Invente ce que tu veux et évite qu’on te reconnaisse. »

Xyno laissa planer un silence. Il ne savait pas pourquoi Calintz était la, mais Onyx devait sûrement être lui aussi dans les parages. L’ange cachait son aura aux autres, il connaisait l’existence de certaines personnes capable de la déceler et pour l’instant, ce n’était pas le moment de se révéler.

« Ah j’oubliais… va te changer et prend un bain avant, sinon tu vas finir par geler sur place petit voleur. »

L’immortel avait retrouvé son sourire coquin et s’était baissé pour embrasser Alex sur la bouche. Il n’était pas prêt de laisser l’humain tranquille, et il comptait bien s’occuper d’Annice rapidement, sans enfreindre son pacte. Il lâcha enfin le jeune homme et s’installa de nouveau dans le canapé.

Après que Alex ait disparut dans la salle de bain, Xyno en profita pour prendre une feuille et commença à écrire de sa fine écriture une lettre destinée à l’Abis de la mine de pierre
.

« Cher Abis, je me vois contraint de vous signaler les faits graves que j’ai subit de la part de votre capitaine. Le 6 Avril, dans l’après midi, le capitaine m’a prit à partie et m’a emmener dans les cachots pour je ne sais quelle raison. Elle s’est alors adonner à des tortures sur ma personne et je ne dois ma vie qu’à un éclair de lucidité qu’à eu Annice.
J’espère que vous prendrez les mesures nécessaires et que ce geste ne restera pas impuni.

Amicalement
Votre dévoué
Christopher Eavan »


Xyno cacheta la lettre et la posa sur la table basse puis attendit le retour du roi des voleurs … ou plutôt de ce qu’il en restait.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Maître du jeux
avatar

Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: 7 Avril   22.08.07 18:21

pnj homme apportant la lettre du messager de la mort:


[7 Avril / Après Midi / Appartements de Xyno ]


Ce fut alors q'un étrange personnage fit son apparition. Il était arrivé par la fenêtre et avait sans doute escalader le château pour arriver a destination. C’était un homme plutôt fort, mais son sérieux laissait à désirer. Il fit un jolie petit saut pour se retrouver sur ses deux pied et dans les apparemment du noble. Il cachait la moitié de son visage par un voile bleu. C’était dans le goût du personnage de se promener torse nue. A le voire il ne faisait aucun doute qu'il venait de la mer de sable. Pourquoi il était ici c'était une bonne question à la quel il n'allait pas t'arder a répondre. Il vit xyno, le noble correspondait bien a la description dut traître qu'il devait menacer. Il fit une petite révérence.

"Oyé oyé beau seigneur..."

Il manqua de s’étouffer. Il fit de grand geste pour augmenter la caricature.

"Pardon mon dieu, j'éviterais a l'avenir de mentirais autant! Après tout les traîtres sont des complexés. Un manque d'assurance, une jalousie? Enfin bref votre geste n'est pas pardonnable et une personne ce fera un plaisir de vous faire comprendre..."

Le jeune homme lança la lettre. Il continua de plus belle à faire le pitre.

"Ding dong! Vous êtes notre heureux gagnant, vous avez gagné le gros lot, je vous envie... le gros lot est... attention mesdames messieurs..."

Il salua un public inexistant.

"Une mort assuré par le messager de la mort! On peut applique notre gagnant."

L’homme était loin d'être discret et il adorait ça. Il ne pensait ne rien avoir à craindre. Les nobles étaient toujours terrifiés en le voyant prononcer le messager de la mort. Un foie un noble lui avait même offert un repas somptueux pour avoir une chance de survivre. Mais ce ne fut pas le cas pour lui.

"Bon j'ai plein d'autre chose a faire, merci de votre attention, le gros lot viendra a vous... j'ai soif, j'ai chaud,...cette ascension m'a épuisé."

Il se dirigea vers la salle de bain comme si il était chez lui. Il ouvrit la porte et le lava le visage. Quand il tourna la tête il vit Alex il le regarda d'un aire blasé. Il ne dit rien. Il finit par le reconnaître, mais ne dis rien, il avait fais partit un temps de son groupe de voleur. Mais il ne connaissait rien de lui. Il ne le jugea pas non plus sur le faite qu'il se soit allié avec un noble. Après sa bien aimé au bot de l'abis. Le jeune homme ne l'aimait d’ailleurs. Il lui avait parlé un foie, et il n'aimait pas les femmes qui se comportaient comme des hommes.

"J’avais oublié à quel point tu aimes être soumis..."

De la salle de bain il prit son élan et il sauta par la fenêtre. Quelque minute après il remonta.

"J’ai oublier de vous dire adieu à vous deux! À dans une autre de vie traîtres... j'aurais peut être cette foie si la chance de vous tuer. Mais d'abord je dois tuer des femmes et des enfants sans défense..."

Il était assit sur le rebord de la fenêtre son plonge puis sa monté l'avait quand même fatigué. Il lavait mis l'appartement sans dessus dessous. Il devait attendre une réponse du noble pour agapanthe.

"Avait vous quelque chose a dire a votre assassin? Que je lui transmette?"


Dernière édition par le 23.08.07 1:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Telles
Ex Roi des Voleurs
Ex Roi des Voleurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 606
Emploi : Roi des voleurs
Date d'inscription : 29/08/2006

Identité
Affinités: Annice, Alfred, Calintz
Lieu de Naissance: Mine de Sable
Age: 23 ans

MessageSujet: Re: 7 Avril   22.08.07 23:40

[7 Avril / Après Midi / Appartements de Xyno ]


Alex se laissa faire, ne repoussa pas la main de Xyno qui le contraignit à relever la tête. Lorsqu’il lui parla de sa mission, il eut un petit pincement au cœur, à la pensée que Calintz se trouve ici à la mine de sable, beaucoup de souvenirs resurgirent. Mais à cette époque la il était encore le roi des voleurs. Son regard devint vitreux quelques secondes. Il avait partagé beaucoup avec ce petit prince et se demandait ce qu’il était devenu. D’après les dires de Xyno, il n’allait pas très bien mais Alex avait apprit à se méfier de ce que lui disait l’immortel. Il était certainement redevenu le petit jouet de Onyx … le jeune homme aurait aimé pouvoir l’aider lui aussi à accéder à une autre vie. La dernière fois qu’il l’avait vu c’était durant la guerre, peu de temps avant de se faire enlever par l’élu de dieu …

Pour Alex ce n’était pas une bonne chose que Calintz soit la, si Xyno lui en parlait c’était que sûrement il allait se servir de lui pour mieux l’approcher et le voleur redoutait cet instant ou il serait confronter à ce choie, trahir son ancien ami ou trahir son pacte avec l’immortel. Mais pour le moment la question n’était pas la. Il avait une tout autre mission, qui même si elle l’exposait plus, allait lui donner l’occasion de sortir un peu de ce cercle vicieux. Il avait besoin de prendre ses distances avec l’ange pour y voir plus clair.

Le voleur tremblait et accueilla avec joie l’ordre d’aller prendre un bain et de se changer. Il allait enfin pouvoir se débarrasser de ce froid persistant qui s’était infiltré en lui. Le baiser de l’ange le surprit … mais il ne résista pas. Au début il s’était empressé de le repousser, de s’essuyer les lèvres, il l’avait même mordu, mais Xyno revenait toujours à l’attaque, que ce soit quelques minutes, quelques heures, quelques jours plus tard, et Alex avait finit par se lasser, il était las de cette lutte qui ne servait à rien et qui ne lui apportait que des souffrances supplémentaires. Il avait finalement cédé, et de plus en plus l’ange avait prit possession de son corps jusqu’à ce jour ou le voleur avait l’impression qu’il ne lui appartienne plus vraiment.

Finalement le voleur se leva et alla dans la salle de bain. Il fit couler de l’eau chaude et pendant que le bain commençait à se remplir il se regarda dans la vitre. Il avait changé, pourtant ses traits restaient les même, il avait toujours un air provocateur et rebelle, ses cheveux en bataille. Mais ses lèvres étaient gercées et sa peau était recouverte par endroit d’une fine couche de glace.
Alex allait se déshabiller pour se plonger dans son bain chaud quand il entendit dans l’autre pièce des paroles. Xyno parlait parfois tout seul, mais la ce n’était pas sa voie.

Quelques instants plus tard il eut la réponse à sa question muette. Un homme entra dans la salle de bain, il ne le vit pas de suite, mais Alex le reconnut du premier coup d’œil.


« Toi !? »

Sa phrase ne fit que renforcer la frustration du voleur. Il n’avait jamais eu le temps de connaître en profondeur cet homme, mais il croyait que toutes les personnes de son ancien groupe seraient restées fidèles à leurs convictions et à leur valeur. Alex ne savait pas pourquoi il était la, mais il sentait que ce n’était pas une bonne chose. Avant qu’il ne puisse lui lancer une réplique sarcastique, l’homme avait déjà disparut. Alex sortit rapidement de la salle de bain et jeta un regard interrogateur à Xyno qui ne lui dit rien.

« Qu’est ce qu’il faisait ici ? »

Avant que l’ange n’ait put répondre, l’homme revint.
Les paroles qu’il prononça laissèrent Alex perplexe. Mais qu’était il devenu ? L’ancien roi des voleurs n’était pas bien fier de sa vie à présent, mais jamais il n’était tombé aussi bas que ce bouffon qui se donnait de grands airs.


« Comment oses tu ? Pour ce que tu viens de dire tu mériterais la mort espèce d’insolent ! Je t’apporterais moi-même la mort ! As-tu oublié les valeurs qui nous unissaient ? La folie s’est emparée de toi et je me chargerais de te régler ton compte. »

Alex n’acceptait pas qu’on menace aussi aisément des femmes et des enfants innocents. Il chercha du regard une arme et finit par tomber sur un sabre qu’il avait volé il y a longtemps pour le compte de Xyno. Il s’en empara et fit face à son ancien partenaire.

_________________
Blank page. Blank Memory.
A bottomless abyss opens under my feet.
Because you deprived me of my memories.
And in a world or the innocence is next to the blood,
I have no true identity.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyno
Elu de Dieu - Noble
Elu de Dieu - Noble
avatar

Masculin
Nombre de messages : 705
Emploi : Elu de Dieu
Date d'inscription : 02/09/2006

Identité
Affinités: Kara
Lieu de Naissance: Ex Mine du Soleil
Age: 28 ans

MessageSujet: Re: 7 Avril   23.08.07 1:02

[7 Avril / Après Midi / Appartements de Xyno ]


Xyno se laissa reposer sur le canapé. Il ne se sentait pas bien, son malaise le poursuivait. Il ne comprenait pas ce qui lui arrivait. Cette journée n’était pourtant pas mauvaise. L’ange sentit soudain son cœur s’emballer, son sang taper à ses tempes et il se courba sur lui-même. Un goût amer envahit alors sa bouche, Xyno approcha sa main de ses lèvres et découvrit avec surprise du sang souillant sa peau. L’immortel était stupéfait par cette soudaine réaction de son corps. Il s’essuya la bouche et se redressa sur le canapé. Il n’arrivait décidemment pas à comprendre ce qui lui arrivait, mais l’important pour le moment était que son malaise soit passé.

Il voulait réfléchir calmement à tout cela et s’était en partie pour ça qu’il tenait à éloigner Alex de l’appartement. Mais c’est alors qu’un curieux personnage fit son apparition dans son salon. Xyno le regarda d’abord avec surprise, mais il resta assis, froid comme toujours. Il fronça un sourcil à sa première réplique … pitoyable. Qui est ce qui lui envoyait un bouffon comme cela ? Lorsqu’il lui lança la lettre, l’ange la saisit d’un seul mouvement rapide de la main, il avait toujours l’air aussi détendu sur le canapé, fixant le jeune homme arrogant d’un regard froid. Traître … mais traître à quoi ? Vraiment les humains étaient perdus. Le voleur commençait à perdre son attention, et Xyno s’intéressait plus à la lettre et à son contenu qu’à ce bouffon gesticulant pour un rien.

L’annonce de sa mort prochaine par le messager de la mort lui-même reconcentra son attention sur l’homme. Il avait en effet gagné le gros lot à ses yeux. Au lieu d’être terrifié, un sourire étira ses lèvres. C’était vraiment une excellente nouvelle.


« Tient tien, j’ai enfin l’honneur de recevoir à mon tour un petit mot de sa part … je suis impatient de voir ça. »

Xyno était inquiétant, sous ses airs tranquilles, on pouvait sentir une tension envahir toute la pièce. Il semblait se délecter de cette annonce prochaine de sa mort. L’ange laissa l’homme aller à la salle de bain à sa guise, le fait qu’il y ait déjà Alex ne le dérangeait pas. Il prit alors le temps de réfléchir à cette nouvelle. Qui donc le prenait pour un traître ? Mais après tout l’important était qu’il allait recevoir la visite de ce cher messager de la mort. Bizarrement le matin même Annice était venue leur rappeler qu’ils devaient signaler au capitaine la moindre lettre suspecte, mais Xyno ne comptait pas alerter la jeune femme. Elle avait bien assez de soucis comme cela, pensa t’il en se souvenant de l’humiliation qu’il lui avait fait subir devant les autres nobles. De plus avec sa lettre, l’abis n’allait plus pouvoir fermer les yeux sur ses agissements.

Alex sortit alors de la salle de bain tout chamboulé. Avant que l’immortel n’ait put répondre à son interrogation, le bouffon refit surface. Il resta impassible à ses paroles, ce qui ne fut pas le cas du voleur. Il semblait avoir un compte à régler avec cet homme, apparemment ils se connaissaient et en croire l’ex roi des voleurs, leur visiteur avait fait même partie de son groupe. Charmant tout cela, mais Alex avait tendance à faire d’une montagne une toute petite chose. Lorsqu’il attrapa un sabre et se plaça devant l’insolent, Xyno se leva et se mit entre eux deux. Il tint fermement la lame entre deux doigts, et tout en regardant Alex, il lui dit :


« Voyons, ce ne sont pas des manières. Je ne peux te laisser lui régler son compte maintenant, le jour viendra peut être plus tard alors calme toi et retourne à ta mission. »

Après avoir régler le problème d’Alex, il se tourna vers le messager et lâcha le sabre sachant que l’humain ne l’utiliserait pas.

« Bouffon, j’ai en effet un message pour mon assassin, dit lui ne pas trop attendre, je ne suis pas patient de nature. J’ai une surprise pour lui alors qu’il ne tarde pas ! Et toi je te conseille de te tenir loin de moi ou de mon serviteur où il risque de t’arriver le même sort que celui que tu me prédis. Maintenant retire toi. »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Maître du jeux
avatar

Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: 7 Avril   23.08.07 1:42

[7 Avril / Après Midi / Appartements de Xyno ]




« Comment oses tu ? Pour ce que tu viens de dire tu mériterais la mort espèce d’insolent ! Je t’apporterais moi-même la mort ! As-tu oublié les valeurs qui nous unissaient ? La folie s’est emparée de toi et je me chargerais de te régler ton compte. »

L’homme commença a rire c'était trop drôle. Comment le larbin de ce noble pouvait lui faire la morale. Il regarda Alex

"Allons mon cochon... pose ça tu pourrais te blesser... tu me dira peu être que tu est plus savoureux couper en trancher et cuit, que vivant."

L’homme remit un pied a l'intérieur de la pièce il s'avança vers alex.

"Et tu sur que l'on avait les même valeurs? Celui qui c'est le plus égaré de nous deux c'est bien toi entre un homme libre et rebelle. Et un homme soumis à un noble je crois que je suis celui qui a mieux jouer..."

Il voulu se rapprocher plus, mais le noble s'interposa et stoppa Alex, dommage. Il avait envie de s’amuser un peu. Derrière l'épaule de xyno il faisait des grimasse à alex. Il baissa même le foulard qui lui cachait le visage, pour le provoquer. Un vrai gamin. Il ne pouvait pas s'arrêter une minute.

"Mon heure viendra bien après la votre..."

Il regarda le noble dans les yeux. Il avait envie de rire. Avec une voie grave il lui répondit

"J’ai peur..."

Il fit quelque galipette en arrière et dit:

"Je vous prédit une mort certaine, mais si vous pouviez mettre fin à la sienne. Je réalise un de mes fantasmes. Le messager viendra l'heure venue, pour tuer un homme innocent..."

Il s'écroula de rire, certes il était complètement fou mais un heureux en tout cas. Il allait adoré voir la tête de aga quand il verrait que ce n'est pas la bonne victime. Il devra le tuer quand même pour sa propre survit.
Il reprit son sérieux, il 'n’avait en plus écouter xyno que sommairement. Il se fichait bien de ce que ce noble pouvait dire.

"Question... qui est la première femme de ce royaume en puissance? Tic... tac... tic... tac... tic... tac... mauvaise réponse! C’était le capitaine et comme on dit les femmes et les enfants d'abord, tous à l'abordage, par de quartier, je ne veux pas de survivant..."

C’était de la pure provocation de la par de l'homme envers Alex et il adorait ça.

"Le dicton c'est le dicton, je suis un homme à diction, il faut respecte la courtoisie. Si je me rappel tu mot... vous êtes mort ce soir... et c'est les femmes et les enfants d'abord donc... il faut que je l'a tue toute suite... je suis trop fort je m'aime tellement."

il regarde alex

" pauvre petit hérisson tu t'es piqué avec tes propres aiguilles, c'est une défense de taille et un fardeau... aucun rapport"

Il s’écroule de rire encore une fois.

"Bon je dois être sérieux, oulalalalalalalala... mon petit blondinet, ça ne vous dérange pas ce petit surnom, de plus vous êtes plus petit que moi! Je ne mens pas cette fois! Si vous me donner encore un ordre je vous promet que vous aller adorer le silence. Et puis j'aime bien parler, ça ne me gène p... j'ai oublié les femmes et les enfants dabor."

Il regarda les deux bizarrement.

"Mon dieu je radote. Vous devait envoyer des mauvaises ondes, la vieillesse vous guette, vous devez être déjà gatte... oh mais vous êtes..."

Ton encore une foie mort de rire.

"J’en peu plus... tu trompe la future morte avec un homme!!! Je comprend un amant cachait, c'est vrais que la connaissant c'est le coup de fouet assuré. A moins que tu aime ça mon cochon!!"

Recommence à rire. Il se dirige vers la fenêtre il commence partir il descend. Un foie avoir disparut il réparait.

"Vous y avez cru... je suis ici pour vous ennuyer un peu, cela me permet de faire beaucoup de chose."

Il y avait bien sur un intérêt particulier à cette mise en scène ridicule. Aga allait bien aimer ses informations. A cette idée il eu un sourire.

"Mon petit nom propre c’est lord volle de morve! Il est propre car l’argent et autre bêtise ne l’ont pas salit! Le rapport dans l’histoire, il n’y en a pas…"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Maître du jeux
avatar

Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: 7 Avril   23.08.07 17:17

[7 Avril / début d'après midi / Couloir devant l'appartement d'Annice -> Appartement d'Annice]

Aidan : Officier


Aidan essayait vainement d’entendre un mot à travers la porte, mais c’était toujours le même silence. Il commençait sérieusement à s’inquiéter et regardait autour de lui pour voir s’il n’y avait pas une autre solution, mais rien ne lui venait à l’esprit à part de défoncer la porte. Il était fougueux et ce genre de solution lui convenait parfaitement, alors il n’allait pas chercher bien loin pour en trouver une autre.

Lorsqu’il entendit de nouveau le crie de détresse du capitaine, il oublia quelle était sa place et son rang et se jeta sur la porte, les épaules en avant. Il ne fallut que 3 assauts du même type pour que la cloison en bois s’effondre dans un bruit sourd au sol. Aidan se moquait bien des conséquences de son geste à cet instant et il se précipita vers Annice toujours prostré au sol. Sans faire attention aux flaques au sol qui formaient la phrase maudite, il les piétina de ses bottes, rendant illisible le message. Il s’agenouilla prés du capitaine après avoir vérifier qu’ils étaient seul dans la pièce
.

« Capitaine que vous arrive t’il ? Qui vous a fait ça ? Que puis je faire pour vous aider ? »

Beaucoup de questions, mais Aidan était encore jeune et ne savait pas comment agir lors de situation si complexe et délicate. Il ne pouvait pas se montrer trop familier avec son supérieur, mais rester de marbre devant sa douleur n’était pas de son ressort. Il détacha sa cape et la déposa délicatement sur les frêles épaules de la femme.
Il avait comprit que ce dont avait besoin le capitaine à cet instant présent, c’était surtout d’une chaleur humaine. Elle avait appelé à l’aide, et lui avait répondu à son appel.


« Je suis la capitaine … ne vous inquiétez plus maintenant, il faut vous reposer. »

La voie d’Aidan était douce, il observait toujours le capitaine, il ne savait pas jusqu’où il pouvait aller avec elle. Pour le moment il préférait s’en tenir la. Il connaisait de réputation le caractère farouche et sauvage de le femme et préférait ne pas l’énerver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annice Appolodoros
Capitaine de Shin-sai
Capitaine de Shin-sai
avatar

Féminin
Nombre de messages : 376
Age : 28
Emploi : capitaine
Date d'inscription : 28/06/2006

Identité
Affinités: Alfred, Alex, Onyx, Mel
Lieu de Naissance: Ex Mine de Glace
Age: 22 ans

MessageSujet: Re: 7 Avril   23.08.07 17:43

[7 Avril / début d'après midi / Appartement d'Annice]

Quel on honte un homme la voyait dans un moment si difficile. Elle ne savait plus ou se mettre. Elle était incapable d'articuler un seul mot. Sa mâchoire était complètement crispée par la rage et la douleur. Il lui mis sa cape sur ses épaules mais cela ne pouvait rien y changer elle soufrait à l'intérieure.
Elle avait besoin d'Alex, de changer de vie, mais c'était impossible.
Elle ne voulait pas qu'il la regarder dans cette état. Elle tenta malgré la douleur de se lever. Elle se réfugia dans ses bras, en profitant pour cacher son visage, déformé par la douleur.

"Ne... ne me regardez pas... Comme ça..."

Elle n'avait pas penser quand faisant ça elle laisser a porte de vue sa main bleu qui l'a faisait souffrir. Elle haïssait sa famille, pourquoi cette malédiction. Elle savait que pou y échapper elle devait refouler tout ses sentiment, les ignorer, mais c'était inhumain.

"Je... je ne peux pas... j'ai mal..."

Cette situation l'agaçait elle ne pouvait le supporter, son énervement ne fit que empirer ses souffrance. Son coeur criait de douleur.

"C’est une vrais torture... je refuse... que vous ayez... de la pitié..."

Elle était incapable de se calmer et être dans els bras de cette home pour cachait son visage, c'était un des pire situation qu'elle n'avait jamais vécus. Elle était tombée bien bas.

"Arg..."

Elle porta sa main à sa bouche, du sang! Le tresse la désintégré de l'intérieure, elle devait lui demander de l'aide. Elle devait vivre pour revoir alex.

"Aidez... aidez moi... mon coeur... emplie... haine, se glace... aidez moi..."

Elle avait eu du mal a le dire d’une par à cause de la douleur d'autre par c'était dans son comportement de se débrouiller seul. Mais là sans Alex elle allait mourir. Cet homme pouvait peu être la sauver de sa mort. La malédiction la transformait en glace, la privant de ce qui faisait d'elle un humain.

_________________


je vous hais autant que je vous aime!(alfred/ alex)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Telles
Ex Roi des Voleurs
Ex Roi des Voleurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 606
Emploi : Roi des voleurs
Date d'inscription : 29/08/2006

Identité
Affinités: Annice, Alfred, Calintz
Lieu de Naissance: Mine de Sable
Age: 23 ans

MessageSujet: Re: 7 Avril   23.08.07 21:36

[7 Avril / Après Midi / Appartements de Xyno ]

Comment pouvait il lui demander de rester calme, de retourner à sa mission comme si rien ne s’était passé ? Alex venait d’être rattrapé par un pan de son passé, sa vie de voleur faisait partit de son histoire et cet homme osait revenir pour la souiller. Il se moquait des raisons de sa venue, il se moquait des ordres de Xyno, il ne pouvait pas rester neutre dans cette histoire. Il était trop impulsif, on le lui avait souvent dit, mais il était fait comme cela, il ne pouvait pas rester de marbre face à ses paroles, à ses menaces. Le surnom dont l’affubla son ancien compagnon ne le toucha pas, il glissa sur lui comme de l’eau, d’ailleurs s’il ne s’en était rit qu’à lui et à son honneur perdu, Alex n’aurait certainement pas réagit et serait retourner dans la salle de bain.

Mais encore une fois on attaqua Annice à travers lui. Son histoire d’amour était sa plus grande faiblesse, on ne le laisserait jamais tranquille avec cela, mais il ne pouvait pas renier ses sentiments et faire comme s’il s’en moquait. Il aimait cette femme plus que tout, il ne pouvait laisser dire de telles choses à son sujet.
Le bouffon continuait à faire ses grimaces, ses mimiques, ses acrobaties, mais tout cela n’intéressait pas le voleur, ça avait tendance à l’exaspérer et à l’énerver encore plus. Cet homme était fou, son âme était perdue, son cœur corrompu ne pouvait plus rien discerner.

Mais le fait qu’il s’en prenne directement à Annice le mettait hors de lui. Pour sa part, Alex se moquait de ce dicton débile, il savait ou voulait en venir l’homme. Ses mains étaient crispées sur son arme, ses yeux brillaient d’une lueur de rage et tous ses muscles se bandaient en prévision d’une action prochaine.

L’ancien roi des voleurs s’avança, il se positionnât à coté de Xyno, tenant toujours l’arme dans ses mains.

« Tait toi ! Ne salit plus nos noms de tes paroles venimeuses. Tu ne sais rien de ma vie, de quel droit me juges tu ? Tu es devenue fou … Tu ne toucheras pas à Annice. Je t’en empêcherais. Tu ne mérites pas de vivre sur cette terre. »

Alex était sérieux, très sérieux contrairement au bouffon. Il n’aimait pas cet air que se donnait le messager, il ne supportait plus ses menaces. Les souvenirs qu’il avait de ce jeune homme lorsqu’il était roi des voleurs étaient flous, mais il se demanda brièvement ce qui l’avait rendu comme cela. Dans d’autre condition, il aurait certainement cherché à comprendre, mais il n’en pouvait plus. Il était sous pression 24 heures sur 24, Xyno ne lui laissait aucun répit, et voila que maintenant venait s’ajouter cet homme avec ses sarcasmes et ses menaces.

Il s’avança vers la fenêtre et donc de l’homme. Il se moquait des ordres de l’immortel, il était décidé à protéger le reste de fierté qu’il lui restait et la personne qui tenait la plus grande place dans son cœur.

« Tu vas mourir pour ce que tu as dit sur Annice ! Je prierais pour le repos de ton âme. »


Sans en dire d’avantage il s’élança vers Lord, bien décider à combattre avec lui.

_________________
Blank page. Blank Memory.
A bottomless abyss opens under my feet.
Because you deprived me of my memories.
And in a world or the innocence is next to the blood,
I have no true identity.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyno
Elu de Dieu - Noble
Elu de Dieu - Noble
avatar

Masculin
Nombre de messages : 705
Emploi : Elu de Dieu
Date d'inscription : 02/09/2006

Identité
Affinités: Kara
Lieu de Naissance: Ex Mine du Soleil
Age: 28 ans

MessageSujet: Re: 7 Avril   24.08.07 2:16

[7 Avril / Après Midi / Appartements de Xyno ]

Exaspérer … tel était le mot pour décrire l’état d’esprit de l’immortel à cet instant la. Entre ce messager qui se prenait pour un comique et Alex qui rentrait dans son jeu, la patience de l’ange commençait à être à bout. Déjà qu’il était énervé et mal en point, il n’avait pas besoin en plus de deux énergumènes bruyants venant lui donner la migraine. De plus l’humour du voleur manquait cruellement de finesse.

D’aspect extérieur, on aurait put croire que Xyno était sourd tant il resta sans réaction devant les paroles de Lord. Pourtant il se disait intérieurement que ce jeune homme allait un peu trop loin en menaçant aussi directement Annice. Pas parce qu’elle était l’âme sœur de son serviteur, mais parce qu’il avait déjà d’autre projet pour elle, elle n’allait certainement pas mourir cet après midi la, tuer par cet avorton. Et voila qu’en plus Alex ne lui obéissait pas. Finalement cette journée allait virer au cauchemar si cela continuait. Xyno devait reprendre les choses en main.

Vraiment les voleurs étaient une source d’embarras. Entre le roi furieux et énervé qu’on ait menacé sa bien aimée et le bouffon faisant ce qui lui chante, c’était à vous en donner la migraine. L’immortel regarda les deux humains s’affrontaient verbalement avant que Alex se décide enfin à passer au chose sérieuse et empoigne son sabre, avant de s’élancer sur Lord.

C’et à ce moment la que Xyno se décida à intervenir. D’un geste de la main, il bloqua les mouvements de l’ancien roi des voleurs. Il appliquait une légère pression sur les nerfs du jeune humain ne pouvant plus bouger, celui-ci tomba à terre. Maintenant il ne restait qu’à le remettre sur le droit chemin. L’immortel s’approcha de son serviteur et baissant la tête pour lui parler, il lui ordonna d’une voie dure, qui n’acceptait aucune réplique :


« Ca suffit ! Va vite te changer et accomplit la mission que je t’ai confiée ! Tu règleras tes comptes plus tard, quand tu seras libre peut être, mais pour l’instant tu es sous mon pouvoir alors obéis ! »

L’ange dépassa Alex, il s’avança vers Lord. Il n’était qu’à quelques centimètres du messager. Il murmura pour que seul l’homme puisse l’entendre.

« Et toi arrête avec tes pitreries ! Nous avons à parler, cependant continue comme cela et je te promets de te faire regretter amèrement ton rôle dans cette histoire qui ne te concerne pas. Bouffon ne me prend pas pour plus stupide que je ne le suis, je lis clair dans ton jeu ! »

Xyno se retourna et comme si de rien n’était il alla s’asseoir dans le canapé. Il avait toujours en main la lettre du messager de la mort, et sur la table basse se trouvait celle destinée à l’Abis. Les conflits qui existaient entre les deux jeunes gens ne le regardaient pas, il lui tardait simplement de se retrouver un peu seul. Sa migraine était toujours présente et il n’avait pas oublié ces malaises.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Maître du jeux
avatar

Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: 7 Avril   24.08.07 12:55

pnj:



[7 Avril / Après Midi / Appartements de Xyno ]


« Tait toi ! Ne salit plus nos noms de tes paroles venimeuses. Tu ne sais rien de ma vie, de quel droit me juges tu ? Tu es devenue fou … Tu ne toucheras pas à Annice. Je t’en empêcherais. Tu ne mérites pas de vivre sur cette terre. »

Lord rigolait encore, c'était presque touchant ce débordement de sentiment inutile.

"SSSsss... Est confianssssssssss croissss-en toi, que je puissssss m'amuser!"

Lord jouait le jeu de la provocation au maximum, Alex était très chatouilleux, c'était très agréable. Mais quand il fit Alex s'élancer il fit un léger mouvement se qui agita une clochette attaché à son poignet.
Quand lord entendit ce que xyno dit il reprit confiance en sa personne. le noble s'interposait une nouvelle fois. amusant...

"Allait gentil toutou donne la patte, t'aura peu être un nonos..."

xyno se retourna vers lui. Lord rie en entendant les paroles de xyno.

"Arrêté vous aller me tuer de rire... écoutez comprenez bien qu'il va perdre sa bien aimé et qu'il ne pourra rien faire pour l'aider à cause de vous! Il va mourir avec le regret de ne pas avoir sauver ou alléger les douleurs de celle qu'il aime. Si je faisais ça avec la personne que vous aimiez votre douleur serait horrible..."

Lord se plaça prêt de la fenêtre, ce qui avait déclenché allait se produire très vite. Lord n’avait pas de véritable camp à par le sien. Il avait échauffé Alex mais ne voulais pas prendre de risque avait ces deux là. Ils allaient mourir cette nuit, ce serait bête de mourir avant eux. Il préférait que agapanthe arrive très vite pour el sortir de cette situation qu’il avait lui-même provoquer. Pour la première fois il était sérieux.

"Mon rôle est des plus agréable! Je savoure..."

Enfin il était là. Lord ne tenait pas à y rester et Alex était un peut trop déterminé.
Lord vit la porte s’ouvrir, il se détendit tout à coup.

"Si vous voyez si claire dans mon jeux vous auriez du me tuer depuis longtemps. Car on m’a demandé d'éliminer toue les êtres qui vous sont cher. Comme ça vous ne vous sentirez pas seul..."

Il fit un dernier sourire.

[donnant, donnant]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 7 Avril   

Revenir en haut Aller en bas
 
7 Avril
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Topic Unique] Lyon 6, 7, 8, 9 & 10 Avril 2011
» [Musical] Hairspray à Paris en avril 2011
» Convention Tim Burton (23 au 25 avril 2011)
» [Topic Unique] Rennes 14, 15, 16 & 17 avril 2011
» La journée du 5 avril ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kunshu :: Mines de Pierre plus couramment appelé: Shin-sai :: Le Château d'Argent :: Les Quartiers des Nobles-
Sauter vers: