Kunshu



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aalys

Aller en bas 
AuteurMessage
Aalys
Invité
avatar


MessageSujet: Aalys   26.01.07 0:56

Fiche d'Aalys


Nom: Elle n’a plus de droit sur son nom, mais avant, elle portait le nom de Clayrmont.

Prénom: Aalys

Âge: Elle a gardé en apparence, celui de ses 12 ans, mais elle en a en réalité 19...

Métier: Monstre de foire (elle est loin d’avoir choisi cette situation)

Parents: Elle avait des parents jusqu’à ses douze ans, mais ces derniers la renièrent. Puis, chose dont elle n’est pas au courant, elle a un frère jumeau.

Héritages: Elle a hérité de la malédiction familiale, dont elle n’a put échapper, malgré les soins qu’avaient prit ses parents pour qu‘elle ne fasse pas son apparition.

Origine: De la mine de Pierre, ainsi que ses deux parents qui comptent parmi les nobles de ce royaume.

(Pour plus de détail sur tout ça: à voir avec l’histoire.)



Caractères:


Tic:
Il y a un mot qu’elle répète assez régulièrement, ce mot étant « watcha ».
Qualités:
Elle reste assez souriante, malgré sa tristesse et ce qu’elle doit endurer depuis qu’on l’a forcé à rejoindre cette troupe ambulante qui l’oblige à exhiber son côté de monstre…
Défauts:
Elle a peur d’elle-même, de son apparence de monstre. Elle haït tout en ayant peur de ceux qui s’amuse de son sort et qui joue avec elle à travers les barreaux de la cage dans laquelle son propriétaire actuel l’exhibe en public.
Autre:
Malgré ses 19 ans de vie, elle reste très enfantine. Comme si elle n’avait plus voulut grandir depuis la séparation avec ses parents, même s‘il lui arrive de prendre un ton sérieux, ne serait-ce qu‘une seconde, avant de redevenir enfantine tout aussitôt. Elle n’utilise jamais le « je » quand elle parle d’elle, mais plutôt « Aalys » ou « elle ». Elle se parle aussi beaucoup à elle-même en utilisant le « tu », mais aussi à son ours en peluche qui à pour nom Moth, et qui est son plus précieux ami.


Physique:


Taille/Poids:
1m 30 pour 25kg, quant elle a son apparence de gamine,
Et 1m65 pour 50kg quand elle se transforme en cette chose.
Cheveux:
Ils sont d’un blond/rose pale descendant jusque sous ses fesses et une frange sur le devant.
Sous l’apparence de la créature, ils deviennent gris et bien plus cours.
Yeux:
Ils sont grands et d’une couleur, d’un marron/bordeaux aux reflets rosées.
Après transformation, ils deviennent plus animal avec des pupilles en fente et leur couleur devient plus orangé/marron, aux reflets d’or.
Carrure:
Une carrure enfantine, qu’elle gardera toute sa vie, ne pouvant plus jamais avoir un corps de femme.
Le seul moment où elle à des formes féminines, c’est quand elle devient ce monstre, de belle et légère forme, qu‘elle ne peut pas vraiment remarquer tellement elle a en horreur ce corps.
Façon de se vêtir:
Elle apparaît, lors de ses présentations en public en haillon et reste même depuis les 7 dernières années toujours habillées avec.
Mais elle a une jolie robe verte avec des touches de blanc, qui est à elle. Malheureusement, elle lui a était confisqué au moment où elle a du rejoindre la troupe. Pourtant, son père lui avait spécialement donné, en lui disant, qu’ainsi, si elle se transformait, elle ne déchirerait pas ses vêtements, car, c’était des vêtements, qui avait suivit la malédiction de la famille depuis son origine et qu’ils se modifiaient en même temps que le corps maudit. Elle ne s’est transformé qu’une seule foi avec cette robe, et quand elle était devenue cette horrible créature, la robe, avait suivit les mouvements de son corps s’allongeant, pour l’habiller avec une longue robe rouge et noire.

Image entière des deux apparences d’Aalys: Image d’Aalys à 12 ans et pour toujours, Image d’Aalys en créature.



Histoire:


Il est temps de vous compter l’histoire d’Aalys et peut-être aussi d’en savoir plus sur cette étrange malédiction. Mais es-ce vraiment raisonnable de tout vous dire ? Le méritez-vous ? Hum… Nous verrons bien au fils de notre histoire, ce qui peut ou non vous être révélé.


Descendant d’une longue lignée de nobles de la mine de pierre, Aalys naquit en pleine nuit orageuse, suivit de près par un second bébé, qui n’était autre que son jumeau. Les deux enfants, furent séparé dès leur venue au monde.
Pourquoi me demandez-vous ? Pour une simple et bonne raison. Car une malédiction plane sur tout les êtres féminins de cette famille, et qu’il n’y a qu’un seul et unique moyen de ne pas la subir. C’est que l’enfant en question, n’est pas la moindre coupure jusqu’à ses 15 ans.
Aalys fut donc élevé dans une pièce capitonnait, sans le moindre objet avec lequel se couper. Elle fut, toute son enfance très surveillé, il y avait toujours une servante avec elle, sa nourrice, ou un enseignant dès qu’elle fut en âge d’apprendre. Elle avait aussi parfois la visite de ses parents, qu’elle attendait toujours avec impatience. Mais ils lui cachèrent son frère et firent de même avec leur fils, en lui cachant l’existence de sa sœur. Aalys ignorait encore tout de la malédiction, ses parents, d’un commun accord, avaient décidé de tout dire, le jour où elle aurait atteint l’âge adéquat.

Mais les années passèrent, et son envie de voir le monde extérieur se faisait toujours plus grand… Et elle ne put atteindre ce rêve, longtemps espéré qu’à ses 12 ans, remarquant, que sa nourrice avait mal refermé la porte de sa chambre en remportant son dîner. Toute contente, elle ouvrit la porte et commença son excursion dans le jardin familiale. Découvrant enfin le monde en 3 dimensions et non, rien qu’en image dans les livres qu’on lui lisait. Elle s’avança, vers une plate bande de fleur, sentant leur doux parfum… Elle était aux anges…

Puis ce fut là, que tout bascula, quand elle voulut cueillir une de ces fleurs, qui n’était autre que des roses et auxquelles, elle se piqua le doigt aux épines. La piqûre, pourtant bénigne, la fit tomber dans les pommes. Une goutte de sang avait perlé avant son 15ème anniversaire… C’était sa première transformation et le début d’une malédiction qui la suivrait toute sa vie…

Sa nourrice, ne découvrit qu’à son retour de la cuisine que sa jeune maîtresse s’était échappée de sa chambre. Elle était paniquée et accourut auprès de son maître pour lui avouer sa faute.
Aussitôt mit au courant, et avec l’aide de quelque domestique, il partit à la recherche de sa fille. Mais ce ne fut qu’en entendant le cri de sa femme, qu’il retrouva Aalys.
En état de choque, elle ne pouvait quitter des yeux cette chose qu’était devenue son enfant. Son mari essaya de la calmer et demanda à des domestiques de la ramener dans sa chambre. Il s’approcha ensuite de sa fille, encore inconsciente et la porta jusqu’à son bureau en attendant qu’elle se réveille.

Elle finit enfin par ouvrir les yeux, scrutant les alentours avec curiosité, puisque après tout, c’était la première fois qu’elle se retrouvait dans le bureau de son père. Elle fit une moue timide en le voyant, allait-il la gronder pour être sorti sans permission ?
Plusieurs minutes passèrent en silence, le père et la fille se regardant droit dans les yeux. Puis le père prit enfin la parole.

« Il est temps pour toi d’en savoir plus… »

« Dans savoir plus sur quoi ? » Elle ne comprenait pas tout, son père n’avait ni l’air fâché, ni content…

« Écoute-moi s’il te plait et ne m’interromps pas. »

Elle ne dit rien, faisant juste un mouvement de la tête comme quoi elle avait bien comprit et qu’elle ne dirait rien avant qu’il ne finisse. Elle le regardait simplement, intrigué par ce qu’il pouvait bien avoir à lui dire.

« Il y a de cela plusieurs génération, une malédiction est apparut au sein des membres féminins de notre famille. Ne me demande pas son origine, je ne la connais pas, elle s’est perdue au fils du temps… Mais cette malédiction, ne se manifeste, que si l’enfant se coupe et perd, la moindre goutte de sang avant ses 15 ans.
C’est pour cela que tu as vécu cloîtré dans cette chambre un peu spéciale aussi longtemps et que nous ne te laissions pas en sortir. Mais malheureusement, tu en es sortie et tu t’es coupé. A partir de ce jour, et jusqu’à la fin de ta vie, tu garderas à jamais l’apparence actuelle que tu as. C’est à dire, que tu ne deviendras jamais femme et restera une enfant toute ta vie. La deuxième partie de la malédiction est, que dorénavant, à chaque fois que tu te couperas, que tu perdras du sang, tu te transformeras en une créature qui n’est pas des plus enviable. »


Il se tut, baissant les yeux, il ne pouvait restait plus longtemps à regarder sa fille dans cet état là.

« Qu’es-ce que ça veut dire ? »

Elle avait du mal à croire à une tel chose. Était-ce vraiment quelque chose de possible ?
Son père releva la tête, attrapa un miroir qui se trouvait à porter de main et lui mit en face d’elle. Plus que surprise, aucun son ne sortit de sa bouche, reculant violemment le plus loin possible de son reflet. Ce n’était pas possible, ce ne pouvait pas être elle !

« Le temps que tu resteras sous cette apparence varie selon la coupure, cette fois, c’était petit, tu ne devrais pas tarder à retrouver ton corps d’avant. »

Après cette discussion des plus affolante avec son père, elle fut ramenée dans sa chambre et y resta enfermé pendant les deux semaines suivantes, jusqu’au moment où son père revint la voir, lui disant, que pour la santé de sa mère, elle devrait s’éloigner de la maison. Il lui donna alors une robe, qui lui venait de ses ancêtres (j‘en ai parler dans le physique), elle, elle prit Moth, son cher ours en peluche. Puis, il la fit escorter par deux de ses serviteurs, pour la mener à leur demeurer secondaire.
Mais c’était un mensonge, car les deux domestiques, la menèrent en vérité à une troupe d’artiste ambulant à laquelle, ses parents l’avaient vendu.

Elle fut donc embarqué contre son grès avec cette compagnie, mise au fer pour ne pas qu’elle s’enfuit, elle fut priver de tout ses biens sauf son ours. Mais ce n’était pas par gentillesse qu’il lui avait laissée, mais pour la manipuler, lui disant tout le mal qu’il pourrait faire à son ours si elle n’obéissait pas au chef de la troupe.

Cela fait maintenant 7 ans, qu’elle sert de monstre de foire à cette compagnie ambulante, recevant de nombreux coup de fouet, jusqu’au sang à chaque représentation, pour qu’elle se transforme et qu’elle montre la bête qui est en elle…
Elle ne dit rien et supporte cette souffrance, mais cela là beaucoup renfermé, et elle vit dans son monde avec Moth à qui elle dit tout est à personne d’autre.
Malheureusement, cela ne suffit pas, et il lui manque la chaleur de bras l’enserrant, comme le faisant son père avant cette tragédie…


Deux images pour son jumeau au choix: 1/2/3 (possible d’en choisir une autre si aucune ne plait.)
Revenir en haut Aller en bas
0nyx grenat
Abis de Sunahama
Abis de Sunahama
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1164
Age : 28
Emploi : Abis
Date d'inscription : 06/06/2006

Identité
Affinités: Calintz, Lazuli, Annice, Abyssion, Sayuri
Lieu de Naissance: Mine de Sable
Age: 34 ans 26 ans physiquement

MessageSujet: Re: Aalys   26.01.07 21:35

bienvenue

fiche validée

_________________


On aime tellement toutes les choses nouvelles qu'on a même quelque plaisir secret par la vue des plus tristes et des plus terribles événements, à cause de leur nouveauté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tcim.livejournal.com/
 
Aalys
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kunshu :: Les Nomades-
Sauter vers: